1976 : Michel J. Cuny s’adresse à ceux qui paraissent pouvoir lui tendre la main

En ce qui concerne la scène nationale, nos archives font apparaître une lettre à Jean-Paul Sartre en date du 21 juin 1976, ainsi qu’une autre (2 février 1977) à Henri Lefebvre, l’un des meilleurs connaisseurs de la pensée marxiste dans la France de ce temps-là. Nous retrouvons aussi, à l’échelle départementale, une lettre adressée au … Lire la suite 1976 : Michel J. Cuny s’adresse à ceux qui paraissent pouvoir lui tendre la main

A la guerre comme à la guerre

Cette émission « Pièces à conviction » du 13 novembre 2013 était donc centrée sur la question du « prix » du médicament. Il s’agissait manifestement de nous faire adhérer, en matière de produits de santé, à un système de concurrence par les prix. De façon plus ou moins sournoise, nous l’avons vue mettre en scène ce système, utilisé ailleurs, qui permet d’obliger le patient, … Lire la suite A la guerre comme à la guerre

J. Cahuzac : un médecin passé, avec armes et bagages, dans le camp de l’industrie pharmaceutique

À y regarder de près, il apparaît que, depuis les quatorze années qui séparent son article de 1999 dans la revue « Pouvoirs » du scandale qui devait le frapper en 2013, les propos d’autrefois de Jérôme Cahuzac n’ont été démentis que sur un point : il déplorait l’absence en France – et par incapacité de l’Etat – d’un grand groupe pharmaceutique … Lire la suite J. Cahuzac : un médecin passé, avec armes et bagages, dans le camp de l’industrie pharmaceutique

Quand le féminisme se diversifie

En ce qui concerne l’organisation interne-externe de Servier, c’est encore à la plume avisée d’Anne Jouant que nous devons ce passage paru sur le site du Figaro à la date du 4 mars 2013 : « Le mélange des genres fait partie intégrante du système mis en place. Exemple éloquent avec Françoise de Cremiers, la compagne de Jean-Michel Alexandre, conseiller technique et scientifique auprès … Lire la suite Quand le féminisme se diversifie

Sanofi ou comment donner toutes ses chances à l’impérialisme d’origine française

Il n’est pas possible d’affirmer, comme le font un peu vite les professeurs Even et Debré, que les prix des médicaments sont imposés par les firmes. Si c’était effectivement le cas, le médicament lui-même se rangerait sans autre forme de procès sous la loi du marché dont le maître mot est, au plan européen par exemple, une « concurrence libre et non faussée ». … Lire la suite Sanofi ou comment donner toutes ses chances à l’impérialisme d’origine française

Sanofi, toujours Sanofi, et rien que Sanofi

Achevons notre lecture des cinq ou six pages que MM. Even et Debré rangent sous le titre « Des dépenses de médicaments délirantes – 15 milliards d’euros jetés par les fenêtres », en y ajoutant tout d’abord une équivalence que nous offrent les auteurs à l’issue de la démonstration qu’ils font d’une possibilité d’économie sur certaines molécules inutiles et dangereuses… Ils … Lire la suite Sanofi, toujours Sanofi, et rien que Sanofi

N’ayons pas peur des mots, ni des chiffres

MM. Even et Debré ne peuvent s’empêcher de le crier sur tous les toits, ce qui ne peut être rendu qu’en respectant la calligraphie et la couleur du titre qui figure à la page 39 de leur « Guide des 4 000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux » : « DES DÉPENSES DE MÉDICAMENTS DÉLIRANTES : 15 MILLIARDS D’EUROS JETÉS PAR LES FENÊTRES » La … Lire la suite N’ayons pas peur des mots, ni des chiffres

Quelques grands coups d’épée… dans l’eau, qui méritaient mieux

Même si, comme nous avons pu le constater à diverses reprises, il y a, pour le moins, une connivence extrême entre MM. Even et Debré et l’industrie pharmaceutique française telle qu’en Chris Viehbacher, directeur général de Sanofi, elle s’incarne, il nous faut prêter la plus grande attention à leurs propos pour autant qu’ils concentrent toutes sortes d’éléments qui se retrouvent dans l’expérience dont … Lire la suite Quelques grands coups d’épée… dans l’eau, qui méritaient mieux

Un présent qui déchantera longtemps encore

Bien assurés de nous avoir plongé(e)s au plus profond de l’écœurement par leur enquête impitoyable sur l’ensemble de la filière du médicament, les professeurs Even et Debré insistent sur la mise en cause des laboratoires pharmaceutiques : (page 111) « Telle est la réalité et non l’inverse, qui serait de mettre leurs moyens de recherche et développement et de production industrielle au service d’un objectif de santé … Lire la suite Un présent qui déchantera longtemps encore

Le loto généralisé de l’industrie pharmaceutique internationale

« Réaliser le plus rapidement possible les bénéfices les plus élevés possible », c’est bien le rêve que poursuit toute spéculation à caractère financier. Un rêve qui s’inscrit dans l’agréable fiction selon laquelle l’argent pourrait, par lui-même, engendrer de l’argent. Ce qui est effectivement un tour de magie qui se vérifie tous les jours, et d’un bout à l’autre d’un pays comme … Lire la suite Le loto généralisé de l’industrie pharmaceutique internationale