Juin 1962 – Le Conseil national de la Révolution algérienne entre bourgeoisie et travailleurs ?

par Issa Diakaridia Koné Reprenons l’analyse du féodalisme telle que le Conseil national de la Révolution algérienne (C.N.R.A.) la faisait dès juin 1962, trois mois après la signature des accords d’Évian, en mettant en cause les « survivances idéologiques » ainsi que les « vestiges sociaux » qu’il laisse derrière lui : « Reposant sur le principe d’une autorité patriarcale et paternaliste, … Lire la suite Juin 1962 – Le Conseil national de la Révolution algérienne entre bourgeoisie et travailleurs ?

Algérie 1962 : quand le féodalisme résiste plus par ses vestiges que par sa réalité économique

npar Issa Diakaridia Koné Dans le programme qu’il élabore pour le F.LN. à Tripoli (Libye) en juin 1962, le Conseil national de la Révolution algérienne (C.N.R.A.) a mis en cause les vestiges de féodalisme et de paternalisme qui entachent l’activité politique du parti révolutionnaire, tout en soulignant que ceci correspond à la situation historique laissée, … Lire la suite Algérie 1962 : quand le féodalisme résiste plus par ses vestiges que par sa réalité économique

Août 1962 – Les ulemas se mettent en travers de la voie tracée par le Conseil national de la Révolution algérienne (C.N.R.A)

par Issa Diakaridia Koné  Ayant très directement mis en cause les traces de féodalisme et de paternalisme qui entachent selon lui l’ensemble des activités du F.L.N. au moment de la proclamation de l’indépendance, le Conseil national de la Révolution algérienne (C.N.R.A.) revient, dans le plan qu’il trace à Tripoli au mois de juin 1962, sur … Lire la suite Août 1962 – Les ulemas se mettent en travers de la voie tracée par le Conseil national de la Révolution algérienne (C.N.R.A)

Le Conseil national de la Révolution algérienne (C.N.R.A.)  et les conséquences de l’étouffement de tout un peuple

par Issa Diakaridia Koné Ainsi que nous l’avons vu chez Vladimir Ilitch Lénine, le saut qui va du féodalisme au socialisme passe nécessairement par le pont de la démocratie… Quelle qu’ait été la provenance des outils d’analyse qu’utilise le Conseil national de la Révolution algérienne (C.N.R.A.) lorsqu’il réfléchit, en juin 1962, au chemin que va … Lire la suite Le Conseil national de la Révolution algérienne (C.N.R.A.)  et les conséquences de l’étouffement de tout un peuple

Algérie 1962 : cette révolution qu’il restait à faire… Mais laquelle ?

par Issa Diakaridia Koné J’en étais resté au « dynamisme » de la « nation algérienne » évoqué dès les premières lignes du Programme du Front de Libération Nationale (F.L.N.), adopté à Tripoli par le Conseil National de la Révolution Algérienne (C.N.R.A.), en juin 1962, c’est-à-dire trois mois après la signature des accords d’Évian qui avaient consacré les conditions … Lire la suite Algérie 1962 : cette révolution qu’il restait à faire… Mais laquelle ?

Juin 1962 : la révolution algérienne à la recherche d’elle-même

par Issa Diakaridia Koné Trois mois après la signature des accords d’Évian (18 mars 1962) qui octroyaient une indépendance algérienne enchaînée à une coopération imposée par les anciens maîtres français, et dont on peut juger qu’elle tendait tout simplement à faire passer l’Algérie du colonialisme classique – c’est-à-dire féodal – au néo-colonialisme de l’économie de … Lire la suite Juin 1962 : la révolution algérienne à la recherche d’elle-même

De Gaulle et l’Algérie indépendante : du colonialisme classique au néo-colonialisme !…

Par Issa Diakaridia Koné Comme je l’ai écrit dans mon précédent article, l’analyse faite – dès le mois de juin 1962 – par le Conseil national de la révolution algérienne (CNRA) pour le compte du Front de libération nationale (FLN)  du contenu des accords d’Évian (18 mars 1962) débouche sur cette conclusion qu’il s’agissait, pour … Lire la suite De Gaulle et l’Algérie indépendante : du colonialisme classique au néo-colonialisme !…

Que se passe-t-il, en 1962, quand le FLN lit les accords d’Evian censés présider à l’indépendance de l’Algérie ?

par Issa Diakaridia Koné Qu’on juge de mon étonnement – moi qui viens tout juste d’avoir vingt-huit ans – quand j’ai découvert que les accords d’Evian signés entre l’Algérie et la France en mars 1962 organisaient, dès le départ, une soumission à peu près complète du schéma institutionnel à mettre en place, sur son propre … Lire la suite Que se passe-t-il, en 1962, quand le FLN lit les accords d’Evian censés présider à l’indépendance de l’Algérie ?

La face cachée des accords d’Évian (18 mars 1962) – Document numéro 2

par Issa Diakaridia Koné Nous l’avons vu… Par référendum en date du 8 janvier 1961, la France avait « reconnu aux Algériens le droit de choisir, par voie d’une consultation au suffrage direct et universel, leur destin politique ». Droit de choisir… ce que la France voulait bien qu’ils choisissent… Il ne pouvait donc s’agir, en aucun … Lire la suite La face cachée des accords d’Évian (18 mars 1962) – Document numéro 2

La face cachée des accords d’Évian (18 mars 1962)

par Issa Diakaridia Koné Michel J. Cuny m’avait fait part d’une phrase écrite par l’un des négociateurs et signataires français des accords d’Évian qui ont mis fin à la guerre d’indépendance menée par le peuple algérien contre l’État français. Il s’agit de Robert Buron, par ailleurs ministre des travaux publics, des transports et du tourisme … Lire la suite La face cachée des accords d’Évian (18 mars 1962)