Comment et par qui les clefs de la grandeur de l’Union soviétique ont été perdues…

Prenons tout d’abord l’avis d’un expert… Mikhaïl Gorbatchev qui n’hésite pas à écrire ceci dans ses Mémoires… « Puis on en vint à  la réévaluation de Lénine lui-même, de l’idéologie marxiste et des principes du socialisme. Tout cela finit dans la superficialité et le sensationnalisme. Les événements du passé – souvent présentés sans analyse sérieuse, sans … Lire la suite Comment et par qui les clefs de la grandeur de l’Union soviétique ont été perdues…

Et Vladimir Poutine qui s’y glisse…

Par avance, l’indication de ce que sera la suite de l’Histoire de la Russie d’aujourd’hui se trouve peut-être inscrite dans le discours prononcé au Kremlin le 24 mai 1945, c’est-à-dire quinze jours après celui du 9 mai, par le maréchal Staline qui s’exprimait en l’honneur des commandants des troupes de l’Armée rouge, et avec une … Lire la suite Et Vladimir Poutine qui s’y glisse…

Vladimir Ilitch Lénine et Joseph Staline, main dans la main devant l’Histoire

Dans les années 1970, les conséquences générationnelles des décisions prises après le décès de Joseph Staline (mars 1953) de briser la dynamique du socialisme soviétique commençaient à se manifester à plein… Béria et Khrouchtchev avaient tout simplement choisi de ne pas effectuer la grande purge qui devait remplacer une partie importante des militants usés et … Lire la suite Vladimir Ilitch Lénine et Joseph Staline, main dans la main devant l’Histoire

Cette petite bourgeoisie russe qui aura honteusement galvaudé le sang de ses pères

De fait, placé dans la situation la plus favorable possible par les Occidentaux pour vaincre l’Union soviétique, Adolf Hitler aura fini par y échouer, tout en faisant tout de même 27 millions de morts parmi lesquels il a visé, autant qu’il l’a pu, les communistes… Tragédie sans exemple pour toute l’Histoire de l’Humanité… tandis que … Lire la suite Cette petite bourgeoisie russe qui aura honteusement galvaudé le sang de ses pères

Un modèle d’embarquement des passagers clandestins qui prétendaient rallier le parti communiste d’Union soviétique

Il paraît qu’un certain bolchevik du nom de Lévine aura offert un gué, sans doute inespéré, au brave Alexandre Barmine qui tient aussitôt à nous faire comprendre qu’il y a là une petite manœuvre dont il ne peut pas tout nous dire, mais qui paraît plutôt inquiétante pour les complicités qu’elle aura exigées de la … Lire la suite Un modèle d’embarquement des passagers clandestins qui prétendaient rallier le parti communiste d’Union soviétique

Mai 1939 à Paris : une incroyable campagne de publicité pour l’Allemagne nazie et contre l’Union soviétique…

En Ukraine, la victoire de la révolution bolchevique est très vite suivie par un meeting à l’occasion duquel Skrypnik, un membre du Comité central bolchevik, se sera écrié : « Camarades, Kiev est libérée par l’armée rouge des ouvriers et paysans révoltés ! Camarades, le pouvoir des Soviets vous apporte… » » (Alexandre Barmine, op. cit., page 81.)  D’une certaine … Lire la suite Mai 1939 à Paris : une incroyable campagne de publicité pour l’Allemagne nazie et contre l’Union soviétique…

Peut-on déterminer ce que l’opposition à Joseph Staline avait toujours voulu obtenir ?

Selon lui-même, ce serait pour rester dans la ligne des vingt années qu’il vient de passer au service de l’État soviétique, qu’en 1937, Alexandre Barmine aurait décidé d’envoyer sa démission et de partir tout à coup pour la France… où il sait qu’il ne sera décidément pas seul : « À Paris, je rencontrai Victor Serge, que … Lire la suite Peut-on déterminer ce que l’opposition à Joseph Staline avait toujours voulu obtenir ?

Comment, officier de l’armée soviétique, devient-on l’époux de la petite-fille d’un ancien président des États-Unis ?

Il paraît qu’en Union soviétique, les purges n’ont pas tué tout le monde de la même façon… Prenons l’exemple de l’un de ceux qui auront tenu à laisser un témoignage inoubliable de leurs malheurs, Alexandre Barmine, à qui nous devons l’ouvrage Vingt ans au service de l’URSS (Souvenirs d’un diplomate soviétique), dont la traduction française … Lire la suite Comment, officier de l’armée soviétique, devient-on l’époux de la petite-fille d’un ancien président des États-Unis ?

D’où vient qu’un Gorbatchev et son épouse aient pu atteindre les sommets de l’État soviétique ?

Pour maintenir, en présence du nazisme, cette structure très spécifique établie à partir de la Révolution d’Octobre 1917 par la dictature du prolétariat ouvrier et paysan, il avait fallu en passer par 27 millions de morts…, tandis que selon ce qu’en aura dit le ministre soviétique de la Défense, Dimitri Iazov, en novembre 1990, c’est-à-dire … Lire la suite D’où vient qu’un Gorbatchev et son épouse aient pu atteindre les sommets de l’État soviétique ?

En lieu et place de la minutieuse construction prolétarienne, voici donc Gorby et Raïssa…

En 1985, puisqu’il s’agissait d’établir le rapport du secrétaire général Mikhaïl Gorbatchev en dehors de ce tout souverain que constituait jusqu’alors le Congrès du parti communiste d’Union soviétique, et ceci sans plus tenir aucun compte des décisions prises dans le passé – et donc, aussi bien en remontant jusqu’à 1917, qu’en laissant de côté toute … Lire la suite En lieu et place de la minutieuse construction prolétarienne, voici donc Gorby et Raïssa…