De Gaulle et Hollande en Syrie… même combat ?

Président de la république française depuis le mois de mai précédent, le mardi 25 septembre 2012 François Hollande déclarait bravement à la tribune de l’ONU : « J’ai une certitude : le régime syrien ne retrouvera jamais sa place dans le concert des nations. Il n’a pas d’avenir parmi nous. C’est pourquoi j’ai pris la décision, au … Lire la suite De Gaulle et Hollande en Syrie… même combat ?

Par-delà la mort, Jean Moulin parle

De Gaulle ayant démissionné le 20 janvier 1946 de la présidence du Gouvernement provisoire, il est bientôt remplacé par le socialiste Félix Gouin, tandis que le Gouvernement ne subit que quelques retouches : il est toujours tripartite (PC, PS, MRP). L’Assemblée nationale constituante, où la gauche socialo-communiste est majoritaire (306 sièges sur 579), est occupée à … Lire la suite Par-delà la mort, Jean Moulin parle

Ayant introduit le loup dans la bergerie, De Gaulle démissionne

Dix-sept jours après avoir permis aux États-Unis – à travers la création du commissariat au Plan (3 janvier 1946) – de placer leur représentant officieux, Jean Monnet, à la console de commande de l’économie française, Charles de Gaulle a donc démissionné… Aussitôt les intérêts américains allaient s’engouffrer dans cette tâche d’organisation de la remise en … Lire la suite Ayant introduit le loup dans la bergerie, De Gaulle démissionne

3 janvier 1946 : Charles de Gaulle offre la France aux USA… et à l’Europe de Jean Monnet

Quel qu’ait pu être le jugement de Jean Monnet en ce qui concerne Charles de Gaulle – il l’a présenté comme tout bonnement « hitlérien » au conseiller personnel du président Franklin Roosevelt, Harry Hopkins, dès le mois de mai 1943 -, il a reçu, à la suite d’une décision datée du 3 janvier 1946 et signée du … Lire la suite 3 janvier 1946 : Charles de Gaulle offre la France aux USA… et à l’Europe de Jean Monnet

Pourquoi De Gaulle a-t-il tout lâché devant ce « monstre » de Jean Monnet ?

Depuis qu’il avait agi en 1943, à Alger, avec le général Giraud contre les prétentions de Charles de Gaulle, Jean Monnet avait une très mauvaise opinion du chef de la France Libre. Ce qui rend d’autant plus stupéfiante la mesure prise à son profit le 3 janvier 1946 par le président du Gouvernement provisoire. C’est … Lire la suite Pourquoi De Gaulle a-t-il tout lâché devant ce « monstre » de Jean Monnet ?

3 janvier 1946 : De Gaulle installe Jean Monnet dans ses fonctions impériales

C’était ce que voulaient les États-Unis. Mais aussi la grande bourgeoisie française. De Gaulle l’avait donc fait : 17 jours plus tard, il démissionnait (20 janvier 1946). La preuve en est désormais établie : jamais la France ne s’est remise de cette décision qui reste, aujourd’hui encore, masquée aux yeux de nos concitoyens et concitoyennes. Ainsi, au-delà … Lire la suite 3 janvier 1946 : De Gaulle installe Jean Monnet dans ses fonctions impériales

Charles de Gaulle aura-t-il émargé à la Banque d’Indochine ?

Pour quelle cause 35.000 Français ont-ils été tués, et 105.000 blessés à l’occasion de la guerre d’Indochine engagée dès septembre 1945 par Charles de Gaulle, alors qu’il n’était président que d’un Gouvernement provisoire, et qu’aucune élection générale n’avait encore eu lieu dans le pays ? Je l’ai écrit : cet homme-là était le poulain de Gaston Palewski … Lire la suite Charles de Gaulle aura-t-il émargé à la Banque d’Indochine ?

Charles de Gaulle, le grand ténébreux missionné pour l’Indochine

Dès décembre 1934, Charles de Gaulle a donc été le poulain de Gaston Palewski qui lui apportait l’appui, d’abord indirect, du « conglomérat Wendel », c’est-à-dire d’une dynastie industrielle dont les origines remontent à la fin du moyen-âge. Mais, avant que De Gaulle devienne opérationnel – le deviendrait-il un jour et, à travers lui, l’armée française ? -, Gaston … Lire la suite Charles de Gaulle, le grand ténébreux missionné pour l’Indochine

Les Wendel, qu’est-ce que c’est ?

Du fait d’une décision – dont je développerai bientôt le contenu – prise par Charles de Gaulle dès le début de 1946, Jean Monnet – le futur père de l’Europe – a été branché directement sur les sommets de l’État français, et en dehors de tout contrôle possible par la population. Il s’agissait d’une petite … Lire la suite Les Wendel, qu’est-ce que c’est ?

Le joker de Charles de Gaulle : Jean Monnet, « créateur » de l’Europe

Nous en étions resté(e)s à Gaston Palewski, l’homme par qui la grande bourgeoisie française s’est trouvée initiée aux charmes cachés de Charles de Gaulle, et ceci, grâce à un patient travail qui aura commencé dès décembre 1934…, s’il faut en croire le témoignage de Michel Debré. Pour aller aussitôt à l’essentiel, disons que Gaston Palewski, c’est … Lire la suite Le joker de Charles de Gaulle : Jean Monnet, « créateur » de l’Europe