De la valeur d’échange au prix, ou encore : de la vérité au mensonge

Depuis John Locke jusqu’à Karl Marx, en passant par Adam Smith et David Ricardo, il devrait être connu que la valeur économique est produite par le travail, et par le travail seul. Mais la publication du « Capital » en 1867 et le choc produit par l’apparition, sur la scène européenne, de la Commune de Paris en 1871 ont exigé l’étouffement de cette connaissance essentielle à … Lire la suite De la valeur d’échange au prix, ou encore : de la vérité au mensonge

De la valeur d’usage à la valeur d’échange : l’imbroglio

En quoi peut bien consister la valeur d’usage d’un médicament ? Comment évaluer sa valeur d’échange ? Développons notre première question : Est-il possible de mesurer l’efficacité de telle ou telle molécule ? Sommes-nous, ici, dans une causalité mécanique, chimique, c’est-à-dire matérielle ? Ou dans des résultats plus ou moins conditionnés par ledit effet placebo qui semble se glisser un peu … Lire la suite De la valeur d’usage à la valeur d’échange : l’imbroglio

Les tigres de « Pharmaceutiques »

Quoi qu’il en soit de leur appétence pour Sanofi – mais un Sanofi dont la résurrection leur paraît programmée dans les yeux de Chris Viehbacher -, les professeurs Even et Debré ne dédaignent pas de réactiver, dès qu’ils le peuvent, leur fameux système de douche écossaise. Ainsi leur livre s’achève-t-il sur un extraordinaire coup de pied de l’âne destiné à l’organe de presse principal de … Lire la suite Les tigres de « Pharmaceutiques »

Aux innocents les mains pleines

Avec cette façon paradoxale d’accumuler des capitaux grâce à ses capacités de production et de commercialisation, mais sans avoir pris sa part dans la découverte de molécules aptes à jouer un rôle important dans l’innovation thérapeutique (pour ne rien dire de sa totale impéritie dans le domaine de l’amélioration thérapeutique), Sanofi est donc devenu un conquérant de … Lire la suite Aux innocents les mains pleines

Rien que Sanofi, pour le meilleur (peut-être) et pour le pire (surtout)

Au-delà de ce que MM. Even et Debré nous ont présenté comme le top 10 des meilleures productions de Sanofi – nous avons vu en quoi ce panel était aussi peu concluant qu’il est possible -, voyons ce qu’ils font du reste : « Toutes les autres molécules ne sont que des quasi-copies tardives des « me too [moi aussi] » de molécules originales étrangères, sorties un … Lire la suite Rien que Sanofi, pour le meilleur (peut-être) et pour le pire (surtout)

Sanofi, canard boiteux de l’innovation thérapeutique

Avant d’être, un jour peut-être, le champion de l’invention du médicament dont rêvent les professeurs Even et Debré, il y aura bien du chemin à parcourir pour cette multinationale dont depuis quarante an-nées qu’elle a pris naissance, ils ne peuvent que déplorer la scandaleuse impéritie en matière d’inventivité : « […] ses percées originales sont extraordinairement peu nombreuses pour une … Lire la suite Sanofi, canard boiteux de l’innovation thérapeutique

Les petits plus de Sanofi

Pour hisser Sanofi sur le pavois, pour rallier la France à son panache bleu, pour en faire le tigre international auquel pourront être allègrement sacrifiées les parts des autres laboratoires pharmaceutiques français dans le budget de la Sécurité sociale, il faut, à MM. Even et Debré, établir la liste des avantages économiques que cette multinationale recèle, et qu’elle rassemble tout … Lire la suite Les petits plus de Sanofi

Un vice dont Sanofi peut faire une vertu

Reprenons les quelques éléments dont les professeurs Even et Debré se sont fait une arme pour intenter un procès majeur à l’industrie pharmaceutique française, Sanofi y compris : (page 119) « Hormis les molécules originales inventées et commercialisées depuis longtemps par les firmes étrangères, qu’elle copie à outrance et avec retard, notre industrie n’a eu d’autre objectif que de faire « des coups » … Lire la suite Un vice dont Sanofi peut faire une vertu

Savoir échouer avec bonne humeur…

Bien conscients des limites de leur intervention, MM. Even et Debré n’en font pas moins fond sur les multiples éléments, en forme de scandales, qui marquent la situation actuelle du médicament au milieu de l’exercice de la médecine, pour définir une nouvelle orientation à donner aux investissements relatifs à ce secteur. Est-ce décidément pour aboutir à une amélioration réelle … Lire la suite Savoir échouer avec bonne humeur…

Doper Sanofi… mais à quelle fin?

Les professeurs Even et Debré [photographie jointe] ont donc opté pour un soutien sans faille à Sanofi et à son nouveau Directeur général, Chris Viehbacher. Quelle analyse nous fournissent-ils de la situation actuelle de cette multinationale d’origine française ? Et quelles modifications souhaitent-ils y voir impulsées ? Tout d’abord, Sanofi s’inscrit dans le cadre général de l’industrie pharmaceutique nationale. Elle en partage les travers dont … Lire la suite Doper Sanofi… mais à quelle fin?