Médiator : Jean-Michel Alexandre et Eric Abadie mis en examen

A la date du 19 février 2013, le site de L’Express annonçait que : « Jean-Michel Alexandre [photographie jointe] et Eric Abadie ont été mis en examen entre le 12 et le 14 février dans le volet tromperie et conflit d’intérêt de l’enquête sur le Médiator ». Dans « Une santé aux mains du grand capital ? – L’alerte du Médiator » (accessible ici), … Lire la suite Médiator : Jean-Michel Alexandre et Eric Abadie mis en examen

Sanofi ou comment donner toutes ses chances à l’impérialisme d’origine française

Il n’est pas possible d’affirmer, comme le font un peu vite les professeurs Even et Debré, que les prix des médicaments sont imposés par les firmes. Si c’était effectivement le cas, le médicament lui-même se rangerait sans autre forme de procès sous la loi du marché dont le maître mot est, au plan européen par exemple, une « concurrence libre et non faussée ». … Lire la suite Sanofi ou comment donner toutes ses chances à l’impérialisme d’origine française

De la valeur d’échange au prix du médicament : création et captation de la rente

Comme à leur habitude, lorsque les professeurs Even et Debré abordent la question du prix des médicaments et du pourcentage de remboursement qui est accordé à ceux-ci, ils y vont franco de port et d’emballage, sans pour autant avoir tout à fait tort. Bien au contraire. Lisons-les : (page 55) « Le système français d’évaluation et de fixation des prix des médicaments marche très volontairement très … Lire la suite De la valeur d’échange au prix du médicament : création et captation de la rente

Une administration tour à tour courtisée, puis humiliée, voire foulée aux pieds

Toute l’histoire du Médiator pourrait se résumer dans la formule qu’utilisent les profes-seurs Even et Debré pour définir le cadre général des activités de la Commission d’autorisation de mise sur le marché : (page 46) « […] pour accéder au marché, il suffit d’une probabilité ténue d’efficacité, mais pour en être écarté, il faut une preuve irréfutable de risque. Les intérêts des industriels passent toujours avant ceux des … Lire la suite Une administration tour à tour courtisée, puis humiliée, voire foulée aux pieds

Sanofi, toujours Sanofi, et rien que Sanofi

Achevons notre lecture des cinq ou six pages que MM. Even et Debré rangent sous le titre « Des dépenses de médicaments délirantes – 15 milliards d’euros jetés par les fenêtres », en y ajoutant tout d’abord une équivalence que nous offrent les auteurs à l’issue de la démonstration qu’ils font d’une possibilité d’économie sur certaines molécules inutiles et dangereuses… Ils … Lire la suite Sanofi, toujours Sanofi, et rien que Sanofi

Quelques grands coups d’épée… dans l’eau, qui méritaient mieux

Même si, comme nous avons pu le constater à diverses reprises, il y a, pour le moins, une connivence extrême entre MM. Even et Debré et l’industrie pharmaceutique française telle qu’en Chris Viehbacher, directeur général de Sanofi, elle s’incarne, il nous faut prêter la plus grande attention à leurs propos pour autant qu’ils concentrent toutes sortes d’éléments qui se retrouvent dans l’expérience dont … Lire la suite Quelques grands coups d’épée… dans l’eau, qui méritaient mieux

Deux gentils garçons qui se fichent du monde

Certes, s’il faut en croire les éléments d’analyse que nous avons recueillis auprès des pro-fesseurs Even et Debré, les activités des grands laboratoires pharmaceutiques sont tout simplement criminelles. En matière de santé, il ne paraît pas y avoir quoi que ce soit de pire… Mais, comme il ne paraît pas y avoir quoi que ce soit de meilleur, il en … Lire la suite Deux gentils garçons qui se fichent du monde

Un présent qui déchantera longtemps encore

Bien assurés de nous avoir plongé(e)s au plus profond de l’écœurement par leur enquête impitoyable sur l’ensemble de la filière du médicament, les professeurs Even et Debré insistent sur la mise en cause des laboratoires pharmaceutiques : (page 111) « Telle est la réalité et non l’inverse, qui serait de mettre leurs moyens de recherche et développement et de production industrielle au service d’un objectif de santé … Lire la suite Un présent qui déchantera longtemps encore

Le loto généralisé de l’industrie pharmaceutique internationale

« Réaliser le plus rapidement possible les bénéfices les plus élevés possible », c’est bien le rêve que poursuit toute spéculation à caractère financier. Un rêve qui s’inscrit dans l’agréable fiction selon laquelle l’argent pourrait, par lui-même, engendrer de l’argent. Ce qui est effectivement un tour de magie qui se vérifie tous les jours, et d’un bout à l’autre d’un pays comme … Lire la suite Le loto généralisé de l’industrie pharmaceutique internationale

Un cul-de-sac tout à fait fascinant

Comme on le voit, il était bien agréable et très instructif de faire un tout petit bout de chemin en compagnie des professeurs Even et Debré du côté des frasques de la recherche médicale… Nous en ressortons particulièrement ragaillardi(e)s. Laissons donc là cette sombre affaire de maladie et de mort, oublions la nécessité dans laquelle nous nous sommes crus, un … Lire la suite Un cul-de-sac tout à fait fascinant