Ukraine 1930-1933 : entre le vol des instruments de production et la guerre de classes

Nous continuons la lecture des témoignages fournis par Georges Sokoloff sur la famine ukrainienne de 1933… Voici le soixante-dixième… Maria Debry avait 24 ans en 1933. Rien ne mérite d’être retenu, ici, de ce qu’elle rapporte. Yakiv Mytrofanovytch Demtchenko avait 22 ans en 1933 : « Sur le chemin entre mon village (Novopavlivka) et Mejiïv, j’ai … Lire la suite Ukraine 1930-1933 : entre le vol des instruments de production et la guerre de classes

À propos de la Cinquième République…

Les Editions Paroles Vives présentent l’ouvrage   de Michel J. Cuny Pour en finir avec la Cinquième République (Histoire de l’étouffement du suffrage universel) Livre électronique, 500 pages, 18 euros (+ 1 de mise à disposition) Accès, par un simple clic, à la Table des matières (simplifiée) Accès, par un simple clic, à la Table des … Lire la suite À propos de la Cinquième République…

Le sabotage de la propriété collective ne serait-il toujours qu’une peccadille ?

Désormais informé(e)s – par la lecture de certains des témoignages qui apparaissent aux environs de la moitié de la série fournie par Georges Sokoloff dans son ouvrage 1933, l’année noire – de l’existence d’une lutte brutale intervenue entre partisans de la propriété privée et partisans de la propriété collective, nous souhaiterions savoir jusqu’à quelles extrémités … Lire la suite Le sabotage de la propriété collective ne serait-il toujours qu’une peccadille ?

Quand la lutte des classes touche les moyens de subsistance…

Arrivée(e)s à cet endroit (environ la moitié) du livre de Georges Sokoloff, 1933, l’année noire, nous avons fini par savoir qu’il y avait eu, dans l’Ukraine du début des années trente, un conflit direct entre les partisans de la propriété collective des moyens de production et les partisans de la propriété privée, les seconds s’efforçant … Lire la suite Quand la lutte des classes touche les moyens de subsistance…

La propriété collective dépouillée par les tenants de la propriété privée des moyens de production

C’est donc lorsque nous atteignons le 61ème témoignage (sur 131), que nous découvrons enfin, grâce à Georges Sokoloff, quelques éléments fondamentaux qui vont nous permettre de comprendre l’essentiel des enjeux dont la prétendue famine de 1933 en Ukraine est l’expression figurée. Dmytro Oleksilovytch Michtchenko avait 12 ans en 1933. Il se présente comme écrivain. Son … Lire la suite La propriété collective dépouillée par les tenants de la propriété privée des moyens de production

Staline criminel : un effet d’optique ?

Georges Sokoloff nous apporte une nouvelle série de témoignages sur la famine ukrainienne… Hanna Andriïvna Lokay avait 9 ans en 1933. Rien, à propos de la famine, ne peut malheureusement être retenu de son récit. Louka Hryhorovytch Kachtaniouk avait 32 ans en 1933. Il avait adhéré au Parti communiste en 1930 : « A Syrvantyntsi, 65 … Lire la suite Staline criminel : un effet d’optique ?

Staline et l’Union soviétique : le mal absolu ?

Avec Georges Sokoloff (1933, l’année noire, Albin Michel 2000), nous poursuivons la litanie des morts de faim en Ukraine. Les décès soudains s’enchaînent à quelques incongruités que nous commençons à très bien connaître… Mais nous restons sur nos gardes : que va-t-on encore nous révéler qui puisse nous faire voir dans Staline un monstre largement plus … Lire la suite Staline et l’Union soviétique : le mal absolu ?

La fable de la famine ukrainienne de 1933 serait-elle une réminiscence des massacres hitlériens de 1941-1942 ?

A l’endroit où nous arrivons des témoignages proposés par Georges Sokoloff (numéros 36 à 44) pour illustrer la famine survenue en Ukraine au début des années 30, les éléments d’information nouveaux se font rares. Ceux que nous commençons à bien connaître persistent… Quant aux âges enfantins, en 1933, d’un si grand nombre de témoins, ils … Lire la suite La fable de la famine ukrainienne de 1933 serait-elle une réminiscence des massacres hitlériens de 1941-1942 ?

Koulaks contre kolkhozes : la lutte de classes tourne à l’affrontement direct

Ivan Tryfonovytch Didoussenko avait 13 ans en 1933. Son témoignage nous déplace tout d’abord vers un autre terrain et vers une autre époque. Pour l’Ukraine – comme pour l’ensemble de l’Union soviétique -, la Seconde Guerre mondiale a véritablement commencé en 1941, huit ans après ladite famine, c’est-à-dire, finalement, dans un temps très rapproché… « Dans … Lire la suite Koulaks contre kolkhozes : la lutte de classes tourne à l’affrontement direct

Les koulaks, pilleurs de biens collectifs

Anastasia Maksymivna Koutcherouk était enfant en 1933. Plus de cinquante ans plus tard, c’est toujours en enfant qu’elle témoigne… « Mam, donne à manger… » A la maison, à part de l’eau, il n’y avait rien. » (page 128) « Pourtant, que n’y avait-il pas dans ce « borchtch » ! – des herbes de toutes sortes, des chenilles, des mouches, … Lire la suite Les koulaks, pilleurs de biens collectifs