1914-1918… Ces millions de morts… qui ont assuré la stabilisation de l’impérialisme… allemand

« L’Allemagne victorieuse de la Seconde Guerre mondiale ? » (document n° 118) [Pour revenir au document n° 1, cliquer ici] Si, dans le cadre des Etats impérialistes, l’exercice de la souveraineté doit être réservé aux capitaux nationaux, mais internationalisés, du plus haut niveau, il est tout à fait normal qu’au sortir de la Première Guerre … Lire la suite 1914-1918… Ces millions de morts… qui ont assuré la stabilisation de l’impérialisme… allemand

D’où vient qu’à la différence de la France, la Grande-Bretagne n’ait pas besoin du chaperon allemand ?

« L’Allemagne victorieuse de la Seconde Guerre mondiale ? » (document n° 103) [Pour revenir au document n° 1, cliquer ici] Le 7 octobre 2015, Alexandre Mirlicourtois a publié une vidéo intitulée : « Sortie de crise comparée des grands pays européens » qui va nous permettre de confirmer le schéma général du système de classes … Lire la suite D’où vient qu’à la différence de la France, la Grande-Bretagne n’ait pas besoin du chaperon allemand ?

France : une structuration sociale qui ne demande qu’à imploser ?

« L’Allemagne victorieuse de la Seconde Guerre mondiale ? » (document n° 102) [Pour revenir au document n° 1, cliquer ici] Si la fonction publique de base a tiré son statut fondateur, en 1946, du compromis historique intervenu entre Charles de Gaulle et un parti communiste décidément rallié – du point de vue de ses dirigeants … Lire la suite France : une structuration sociale qui ne demande qu’à imploser ?

Le saccage prémédité et permanent des pistes de recherche

Par-delà l’éventuel effondrement des entreprises, la spéculation financière frappe par capillarité au cœur même de la recherche fondamentale en réduisant la profondeur des investigations nouvelles au profit des chemins déjà bien fréquentés. Tout ceci parce que, plus le plan de recherche est limité à la sphère du connu, mieux il est rémunéré, et déjà même par anticipation. Voyons comment MM. Even et Debré développent – dans … Lire la suite Le saccage prémédité et permanent des pistes de recherche

Le droit de tuer les « inspirateurs » et de purger la fonction publique civile et militaire

Les deux juridictions d’exception – Cour militaire de Justice… remplaçant le Haut Tribunal militaire – comportaient un vice essentiel qui, en ce qui concerne la première, serait sanctionné par une décision du Conseil d’État annulant, le 19 octobre 1962, l’ordonnance de création… Avant d’aller plus loin, nous ne pouvons que constater que Charles de Gaulle … Lire la suite Le droit de tuer les « inspirateurs » et de purger la fonction publique civile et militaire

Quand le président Paul Reynaud craque lui aussi

Chargé de tenir la férule sur le Comité consultatif constitutionnel par le Gouvernement et par le règlement que celui-ci a octroyé à ce dernier croupion qui subsiste du pouvoir législatif dans le cadre de la préparation de la future Constitution de la Cinquième République, Paul Reynaud n’en aura pas moins fini par craquer. Cela s’est … Lire la suite Quand le président Paul Reynaud craque lui aussi

De Gaulle en instituteur pour garnements

Nous en étions resté(e)s au moment où, pour calmer les inquiétudes des députés, l’éventualité de la création d’un Comité consultatif constitutionnel avait été annoncée. Lorsqu’il entame, tard dans la soirée, la séance du 2 juin 1958 à l’Assemblée nationale plénière en présence d’un De Gaulle alerté par la façon bien à elle qu’a celle-ci de … Lire la suite De Gaulle en instituteur pour garnements

Debré face à De Gaulle : Quand Michou-la-colère prend le mors aux dents

Ouvrons le tome II des Mémoires de Michel Debré à la page 94. Il y rapporte ce que Charles de Gaulle lui a dit, en 1959, après avoir évoqué l’erreur qu’avait pu être la création, en 1947, du RPF (Rassemblement du peuple français) : « Il fallait un 13 mai [1958] et surtout la crainte des paras … Lire la suite Debré face à De Gaulle : Quand Michou-la-colère prend le mors aux dents

Quand De Gaulle organisait le pourrissement du franc pour sauver les prévaricateurs

Reprenons la situation de la France à la veille de la démission de Charles de Gaulle, le 20 janvier 1946, de la présidence du Gouvernement provisoire. Il prend connaissance de la note que Michel Debré a rédigée pour lui : « Dans le courant de l’année 1946, et sans doute dès les premiers mois, nous subirons, non … Lire la suite Quand De Gaulle organisait le pourrissement du franc pour sauver les prévaricateurs

3 janvier 1946 : De Gaulle installe Jean Monnet dans ses fonctions impériales

C’était ce que voulaient les États-Unis. Mais aussi la grande bourgeoisie française. De Gaulle l’avait donc fait : 17 jours plus tard, il démissionnait (20 janvier 1946). La preuve en est désormais établie : jamais la France ne s’est remise de cette décision qui reste, aujourd’hui encore, masquée aux yeux de nos concitoyens et concitoyennes. Ainsi, au-delà … Lire la suite 3 janvier 1946 : De Gaulle installe Jean Monnet dans ses fonctions impériales