Sous De Gaulle, selon Jean Chauvel : « Un chaos politique, économique et financier à n’y pas croire »

Nous avons vu que, depuis le mois de novembre 1943, Pierre Mendès France était aux côtés de Charles de Gaulle, tout d’abord en tant que commissaire aux Finances du Comité Français de la Libération Nationale, puis en qualité de ministre de l’Économie nationale dans le Gouvernement provisoire. Nous savons également qu’il avait donné sa démission, … Lire la suite Sous De Gaulle, selon Jean Chauvel : « Un chaos politique, économique et financier à n’y pas croire »

De Gaulle, organisateur d’un fascisme rampant ?

En permanence démissionnaire après le 15 mars 1944, bloqué dans toutes ses initiatives tendant à stabiliser la monnaie tout en essayant de récupérer, pour la collectivité, les profits illicites réalisés pendant la guerre, Pierre Mendès France, ministre de l’Économie nationale, ne fait bientôt plus que servir de vitrine à un de Gaulle tout occupé à … Lire la suite De Gaulle, organisateur d’un fascisme rampant ?

Au théâtre ce soir : De Gaulle et Mendès France

Par-delà la liste de ses malheurs, Pierre Mendès France a eu le loisir, lors du Conseil des ministres du 17 novembre 1944, de développer le plan qu’il avait élaboré dès longtemps pour remédier à l’éventualité d’un emballement de l’inflation. Il s’agissait d’organiser ce qu’il appelle un « rationnement monétaire » : « Pour y parvenir, j’ai défendu depuis des … Lire la suite Au théâtre ce soir : De Gaulle et Mendès France

De Gaulle en 1944 : le roi s’amuse !

À l’occasion du Conseil des ministres du 17 novembre 1944, Pierre Mendès France, qui est en fonction auprès de Charles de Gaulle depuis un an tout juste, mais qui est également démissionnaire depuis le 15 mars 1944 (démission refusée), établit le bilan et les perspectives de l’économie française : « La France devra, pendant longtemps encore, faire … Lire la suite De Gaulle en 1944 : le roi s’amuse !

De Gaulle et Pierre Mendès France à la Libération : rien qu’un jeu de rôles ?

Nous avions vu Pierre Mendès France manifester, le 30 mars 1944, son désarroi auprès de son ami resté à Londres, Georges Boris, quinze jours après que De Gaulle ait refusé sa première offre de démission (15 mars 1944) du poste de commissaire aux Finances du Comité Français de la Libération Nationale qui lui avait été … Lire la suite De Gaulle et Pierre Mendès France à la Libération : rien qu’un jeu de rôles ?

Un oiseau sur sa branche : Pierre Mendès France auprès de Charles de Gaulle

Dès son arrivée au commissariat aux Finances du Comité Français de la Libération Nationale en novembre 1943, Pierre Mendès France a souligné sa préoccupation principale : le sort des salariés en face des propriétaires des moyens de production, et la nécessité, qui en découle, de tout faire pour éviter l’inflation monétaire. Il y revient le 1er … Lire la suite Un oiseau sur sa branche : Pierre Mendès France auprès de Charles de Gaulle

Pierre Mendès France… Un rien de Front populaire face à Charles de Gaulle

Nous l’avons vu : dès sa thèse de doctorat (1928), Pierre Mendès France avait souligné que, dans les cas de modification de la valeur de la monnaie, les salariés sont les principales victimes. Un an plus tard, il écrivait dans Notre Temps (avril 1929) un texte qui permet de constater qu’il n’était pas un dangereux bolchevik : … Lire la suite Pierre Mendès France… Un rien de Front populaire face à Charles de Gaulle

À qui a profité l’inflation organisée dès la Libération par Charles de Gaulle ?

Grâce à la formation qu’il avait suivie, Pierre Mendès France était devenu un spécialiste des questions économiques, monétaires et financières. Si nous ouvrons la thèse de doctorat qu’il a présentée en 1928 sous le titre « La politique financière du gouvernement Poincaré » ‒ question dont on voit toute l’actualité qu’elle pouvait avoir alors ‒, nous constatons … Lire la suite À qui a profité l’inflation organisée dès la Libération par Charles de Gaulle ?

Une France libérée de son propre peuple, grâce à Charles de Gaulle

En novembre 1943, Pierre Mendès France avait été nommé, par Charles de Gaulle, commissaire aux Finances du Comité Français de la Libération Nationale. Il allait devoir préparer les dispositions à prendre au fur et à mesure de la libération du territoire et durant les premiers mois, voire les premières années, de paix. En fait, il … Lire la suite Une France libérée de son propre peuple, grâce à Charles de Gaulle

Quand De Gaulle organisait le pourrissement du franc pour sauver les prévaricateurs

Reprenons la situation de la France à la veille de la démission de Charles de Gaulle, le 20 janvier 1946, de la présidence du Gouvernement provisoire. Il prend connaissance de la note que Michel Debré a rédigée pour lui : « Dans le courant de l’année 1946, et sans doute dès les premiers mois, nous subirons, non … Lire la suite Quand De Gaulle organisait le pourrissement du franc pour sauver les prévaricateurs