Jules Jeanneney bousculé par le nouveau pouvoir qu’il a promu

Comme nous l’avons vu, lors de la séance au Sénat du 8 juillet 1940, le président Jules Jeanneney a vivement recommandé à ses collègues la personne du maréchal Pétain, garant non seulement de « l’autorité des valeurs morales », mais de « l’autorité tout court ». Nous savons également qu’il n’a guère bronché devant Pierre Laval venu l’initier à … Lire la suite Jules Jeanneney bousculé par le nouveau pouvoir qu’il a promu

Juillet 1940 : Jules Jeanneney principal promoteur de l’« autorité » de Pétain

Une semaine après le début de l’attaque allemande du 10 mai 1940, un résultat remarquable est déjà obtenu : les hommes d’Hitler ont dépassé Saint-Quentin… Le cou de la France est à moitié coupé…. Philippe Pétain (1856-1951) Déjà, le président du Conseil, Paul Reynaud, et le président du Sénat, Jules Jeanneney, envisagent courageusement la suite à … Lire la suite Juillet 1940 : Jules Jeanneney principal promoteur de l’« autorité » de Pétain

Charles de Gaulle sur les traces d’un certain André Tardieu…

Pour découvrir le principal initiateur de la pratique politique de Charles de Gaulle, consultons l’ouvrage collectif publié en 1990 sous le titre Naissance de la Cinquième République, par les très sérieuses Presses de la Fondation nationale des sciences politiques. Il s’ouvre sur une Préface due à la plume de… Michel Debré. Immédiatement après lui, voici … Lire la suite Charles de Gaulle sur les traces d’un certain André Tardieu…

L’incroyable cagade des si fameux accords de Munich (30 septembre 1938) !…

Après avoir évoqué l’étrange entretien qui a réuni, en 1937, l’ambassadeur d’Allemagne à Londres, Joachim Ribbentrop – chargé par Hitler d’obtenir, si possible, une alliance avec la Grande-Bretagne au moment où il  était question pour le Reich de s’étendre à l’Est – et un Winston Churchill qui en rend compte en ces termes : « Notre … Lire la suite L’incroyable cagade des si fameux accords de Munich (30 septembre 1938) !…

Pierre Cot et Jean Moulin contre Franco (et Winston Churchill ?)

J’ai déjà eu l’occasion de rapporter ces deux phrases qu’on aura pu lire dans le journal d’extrême droite, L’Action Française, du 26 août 1936 : « Nous savons qu’on s’affaire beaucoup en ce moment dans les hangars Bloch de Villacoublay pour mettre au point les deux Bloch 200 destinés au Frente Popular. L’affaire, préparée par M. Moulin, l’un des hommes … Lire la suite Pierre Cot et Jean Moulin contre Franco (et Winston Churchill ?)

Quand la politique étrangère britannique offrait l’Est européen (et au-delà) à l’Allemagne d’Hitler…

Pour traiter ce sujet – dont on dirait qu’il est toujours d’actualité… -, je choisirai de m’appuyer sur les Mémoires de guerre 1919-1941 de Winston Churchill (première édition en anglais : 1959), que je prendrai dans l’édition française qui a été fournie en 2009 par les éditions Tallandier. Winston Churchill (1874-1965) Nous trouvons tout d’abord chez … Lire la suite Quand la politique étrangère britannique offrait l’Est européen (et au-delà) à l’Allemagne d’Hitler…

La pensée politique de Pierre Cot

Rédigé en 1943 par un Pierre Cot qui était alors réfugié aux Etats-Unis, « Le procès de la république » s’ouvre sur cette épigraphe : « À mes camarades du Front Populaire qui poursuivront jusqu’au bout la lutte engagée au lendemain du 6 février 1934 contre le Fascisme et l’Hitlérisme. » Pierre Cot (1895-1977) Ainsi Pierre Cot s’adresse-t-il non … Lire la suite La pensée politique de Pierre Cot

À propos de la Cinquième République…

Les Editions Paroles Vives présentent l’ouvrage   de Michel J. Cuny Pour en finir avec la Cinquième République (Histoire de l’étouffement du suffrage universel) Livre électronique, 500 pages, 18 euros (+ 1 de mise à disposition) Accès, par un simple clic, à la Table des matières (simplifiée) Accès, par un simple clic, à la Table des … Lire la suite À propos de la Cinquième République…

Quand Philippe Pétain ouvrait la voie à Charles de Gaulle

Pour la classe dominante française, l’arrivée du maréchal Pétain au sommet de l’État – avec tout ce qu’elle emportait avec elle – était le fruit d’un long processus, mais aussi le retour à une époque bénie, celle du Second Empire, malheureusement frappé à mort par la Prusse de Bismarck en 1870-1871. Coupée des deux Bonaparte, … Lire la suite Quand Philippe Pétain ouvrait la voie à Charles de Gaulle