Quand le président Paul Reynaud craque lui aussi

Chargé de tenir la férule sur le Comité consultatif constitutionnel par le Gouvernement et par le règlement que celui-ci a octroyé à ce dernier croupion qui subsiste du pouvoir législatif dans le cadre de la préparation de la future Constitution de la Cinquième République, Paul Reynaud n’en aura pas moins fini par craquer. Cela s’est … Lire la suite Quand le président Paul Reynaud craque lui aussi

De Gaulle en instituteur pour garnements

Nous en étions resté(e)s au moment où, pour calmer les inquiétudes des députés, l’éventualité de la création d’un Comité consultatif constitutionnel avait été annoncée. Lorsqu’il entame, tard dans la soirée, la séance du 2 juin 1958 à l’Assemblée nationale plénière en présence d’un De Gaulle alerté par la façon bien à elle qu’a celle-ci de … Lire la suite De Gaulle en instituteur pour garnements

Charles de Gaulle aura-t-il émargé à la Banque d’Indochine ?

Pour quelle cause 35.000 Français ont-ils été tués, et 105.000 blessés à l’occasion de la guerre d’Indochine engagée dès septembre 1945 par Charles de Gaulle, alors qu’il n’était président que d’un Gouvernement provisoire, et qu’aucune élection générale n’avait encore eu lieu dans le pays ? Je l’ai écrit : cet homme-là était le poulain de Gaston Palewski … Lire la suite Charles de Gaulle aura-t-il émargé à la Banque d’Indochine ?

Quand Philippe Pétain ouvrait la voie à Charles de Gaulle

Pour la classe dominante française, l’arrivée du maréchal Pétain au sommet de l’État – avec tout ce qu’elle emportait avec elle – était le fruit d’un long processus, mais aussi le retour à une époque bénie, celle du Second Empire, malheureusement frappé à mort par la Prusse de Bismarck en 1870-1871. Coupée des deux Bonaparte, … Lire la suite Quand Philippe Pétain ouvrait la voie à Charles de Gaulle

Juillet 1940 : Jules Jeanneney principal promoteur de l’« autorité » de Pétain

Une semaine après le début de l’attaque allemande du 10 mai 1940, un résultat remarquable est déjà obtenu : les hommes d’Hitler ont dépassé Saint-Quentin… Le cou de la France est à moitié coupé…. Philippe Pétain (1856-1951) Déjà, le président du Conseil, Paul Reynaud, et le président du Sénat, Jules Jeanneney, envisagent courageusement la suite à … Lire la suite Juillet 1940 : Jules Jeanneney principal promoteur de l’« autorité » de Pétain

Quand Pierre Cot cuisine Charles de Gaulle… pour l’Histoire

Nous avions pris connaissance de la lettre adressée à Londres depuis les Etats-Unis par Pierre Cot, le 28 juillet 1941, à son ami le journaliste Louis Lévy. De quoi De Gaulle est-il le nom? Or, le 13 septembre 1941, Pierre Cot allait rédiger un texte qu’il remettrait à René Pleven, l’envoyé spécial de De Gaulle … Lire la suite Quand Pierre Cot cuisine Charles de Gaulle… pour l’Histoire

Le général de Gaulle vous parle… Et que dit-il ?

Le 17 juin 1940, Charles de Gaulle est emmené en avion de Bordeaux, où le gouvernement français s’est réfugié, vers la Grande-Gretagne par le général Spears, représentant personnel en France de Winston Churchill, Premier ministre et ministre de la Défense… qui lui ouvre, dès le lendemain, le micro de la BBC pour dire au monde … Lire la suite Le général de Gaulle vous parle… Et que dit-il ?

Charles de Gaulle entre la Couronne de France et l’Empire…

Après avoir vu de quelle façon et jusqu’à quel point Charles de Gaulle s’est trouvé associé aux manœuvres qui ont abouti à la défaite française si stupéfiante de mai-juin 1940, nous allons découvrir ce qu’a été la réalité de son comportement à Londres. Une première chose est à remarquer : il n’y est venu que … Lire la suite Charles de Gaulle entre la Couronne de France et l’Empire…

Cette France de 1940 avec laquelle les « zélites » s’amusaient vraiment beaucoup !

C’est par la « trouée » pratiquée à Sedan grâce à la « bonne volonté » du général Huntziger, que les troupes allemandes ont pu pénétrer en France en mai-juin 1940, et anéantir « l’armée la plus puissante du monde » en quelques jours… Certes, Huntziger n’était pas seul dans cette grande manœuvre qui consistait à offrir une victoire rapide à … Lire la suite Cette France de 1940 avec laquelle les « zélites » s’amusaient vraiment beaucoup !

Charles de Gaulle aura-t-il émargé à la Banque d’Indochine ?

Pour quelle cause 35.000 Français ont-ils été tués, et 105.000 blessés à l’occasion de la guerre d’Indochine engagée dès septembre 1945 par Charles de Gaulle, alors qu’il n’était président que d’un Gouvernement provisoire, et qu’aucune élection générale n’avait encore eu lieu dans le pays ? Je l’ai écrit : cet homme-là était le poulain de Gaston Palewski … Lire la suite Charles de Gaulle aura-t-il émargé à la Banque d’Indochine ?