Gorbatchev et la classe moyenne « intellectuelle » au pied du mur de la dictature du prolétariat

Comme nous l’a indiqué Mikhaïl Gorbatchev, la crise tchécoslovaque de 1968 a marqué un coup d’arrêt dans le mouvement ascendant de la petite bourgeoisie « intellectuelle », dont il était – et Raïssa avec lui – l’un des fers de lance en Union soviétique. Cela ne trouble cependant en rien son ascension personnelle : « Au printemps de 1970, … Lire la suite Gorbatchev et la classe moyenne « intellectuelle » au pied du mur de la dictature du prolétariat

Mikhaïl et Raïssa Gorbatchev parmi les bons élèves de la nouvelle classe montante

Nous continuons à suivre la montée régulière de Mikhaïl Gorbatchev dans la hiérarchie du parti communiste d’Union soviétique à un moment où une classe moyenne en voie de formation se soucie de savoir comment remédier à la toute puissance de la classe ouvrière telle qu’elle avait été mise en place à la suite de la … Lire la suite Mikhaïl et Raïssa Gorbatchev parmi les bons élèves de la nouvelle classe montante

La confrontation Est-Ouest telle que Mikhaïl Gorbatchev a cru la mettre dans sa poche

Nous avions constaté, grâce au témoignage de Mikhaïl Gorbatchev lui-même, que le lien avec l’étranger avait eu une importance très marquée dans la naissance de la perestroïka et de la glasnost… et que celles-ci reposaient sur une haine très marquée pour l’ensemble du soviétisme… Le paradis paraissait se trouver à l’Ouest… Il allait falloir trouver … Lire la suite La confrontation Est-Ouest telle que Mikhaïl Gorbatchev a cru la mettre dans sa poche

Quand Mikhaïl Gorbatchev partait à la découverte du « vrai père » de la perestroïka…

Nous avions vu, en lisant Andreï Gratchev qui fut l’un de ses conseillers, qu’à travers Mikhaïl Gorbatchev, une ouverture s’était offerte aux académiciens secrètement en rupture de ban avec le soviétisme. Cela s’était produit en 1979, lors de son accession au Politburo, l’instance principale du parti communiste. Or, ainsi que Gorbatchev le rapporte lui-même, l’événement … Lire la suite Quand Mikhaïl Gorbatchev partait à la découverte du « vrai père » de la perestroïka…

Mikhaïl Gorbatchev ou le délire partagé des démolisseurs de l’Union soviétique

Que se sera-t-il passé quelques années après la mort de Staline (1953), ce moment très attendu par la fraction des intellectuels soucieux de faire basculer le régime soviétique dans le camp occidental ? Mikhaïl Gorbatchev Andreï Gravtchev, dont il faut rappeler qu’il a été un conseiller très proche du Mikhaïl Gorbatchev triomphant d’après 1985, revient sur … Lire la suite Mikhaïl Gorbatchev ou le délire partagé des démolisseurs de l’Union soviétique

Evguéni Primakov, un repenti héroïque de la désastreuse perestroïka…

Nous avons pu constater que Iouri Andropov représentait une sorte de relais politique et éthique entre Vladimir Poutine, l’époque de Joseph Staline (1924-1953) et, pour finir, les questions qui s’étaient posées à Vladimir Ilitch Lénine au moment de la mise en œuvre de la NEP (nouvelle politique économique) en 1921. À sa façon, Iouri Andropov … Lire la suite Evguéni Primakov, un repenti héroïque de la désastreuse perestroïka…

De Vladimir Poutine à Vladimir Ilitch Lénine en passant par Iouri Andropov

Ainsi que nous avons commencé de le voir, sous Leonid Brejnev, la corruption (par le commerce…) avait poussé ses ramifications jusqu’au sommet du parti communiste et de l’État soviétique. Iouri Andropov, intégré à la hiérarchie pour ses qualités personnelles, et en particulier pour son intégrité morale, n’aura jamais cessé de lutter afin de se donner … Lire la suite De Vladimir Poutine à Vladimir Ilitch Lénine en passant par Iouri Andropov

Dès le temps du KGB d’Andropov, le loup que Poutine devrait vaincre un jour était dans la bergerie soviétique

Nous avons vu que, par son comportement éthique et politique, Iouri Andropov, président du KGB de 1967 à 1982, puis Secrétaire général du PCUS de 1982 jusqu’à sa mort en 1984, apparaît aujourd’hui comme un précurseur de Vladimir Poutine. En tout cas, il en avait été le premier patron lorsque le jeune Vladimir avait intégré … Lire la suite Dès le temps du KGB d’Andropov, le loup que Poutine devrait vaincre un jour était dans la bergerie soviétique

Iouri Andropov et Vladimir Poutine : les Incorruptibles.

Pour comprendre ce qui peut rapprocher politiquement Vladimir Poutine de son premier patron au KGB, Iouri Andropov, nous poursuivons l’étude de la biographie de celui-ci en rappelant aussitôt que nous l’avons toujours connu comme un stalinien de stricte obédience. Après la chute, en octobre 1964, de Nikita Khrouchtchev, tombeur, en février 1956, de la réputation … Lire la suite Iouri Andropov et Vladimir Poutine : les Incorruptibles.

Quand Iouri Andropov organisait la protection de la future ville natale de Vladimir Poutine

[NB. Pour garder un contact direct avec mes différents travaux (économie, géopolitique, histoire, etc.) et avec moi-même, vous pouvez vous inscrire à la page que je viens de créer ici . À bientôt.] Dès le début de l’abécédaire qu’il consacre à Vladimir Poutine – Poutine de A à Z, Éditions Stock 2017 -, Vladimir Fédorovski s’enchante de ce que … Lire la suite Quand Iouri Andropov organisait la protection de la future ville natale de Vladimir Poutine