IV. 36 – L’humanitaire ? une bonne affaire pour les investisseurs…

Guerre en Syrie (2011-2017) IV. 36 – L’humanitaire ? une bonne affaire pour les investisseurs… Tandis que, cinq ans après le prétendu « Printemps arabe » qui a fait couler le sang africain et le sang arabe, sous le regard criminellement complice, entre autres, du Secrétaire général de l’ONU (Organisation des Nations Unies), Mr Ban Ki-moon, au mépris … Lire la suite IV. 36 – L’humanitaire ? une bonne affaire pour les investisseurs…

Président de la République du Mali (1968-1991), le général Moussa Traoré aura-t-il été victime d’un procès politique en 1993 ?

par Issa Diakaridia Koné  M. Laïty Kama, observateur mandaté par la Commission Internationale de Juristes (C.I.J.), poursuit son témoignage. Il avait d’abord souligné le rôle étrange tenu, dans la répression sanglante des manifestations, par le lieutenant-colonel Bakary Coulibaly, tour à tour placé du côté des troupes de la sécurité malienne qui ont tiré sur la … Lire la suite Président de la République du Mali (1968-1991), le général Moussa Traoré aura-t-il été victime d’un procès politique en 1993 ?

Du caractère pervers d’un certain patriotisme…

 C’est déjà Ernest Renan qui s’exclamait en 1857 : « Quel charme de voir dans les chaumières et dans les maisons vulgaires, où tout est écrasé sous la préoccupation de l’utile, des figures idéales, des images qui ne représentent rien de réel ! Quelle douceur pour l’homme courbé sous un travail de six journées de venir … Lire la suite Du caractère pervers d’un certain patriotisme…

1993 : un procès politique pour obtenir un jugement de condamnation à mort contre le général Moussa Traoré, président de la République du Mali (1968-1991)

Par Issa Diakaridia Koné Michel J. Cuny et moi voulions savoir si le procès fait, en 1993, au général Moussa Traoré, chef de l’État malien renversé par un coup d’État en 1991, avait été juste. Général Moussa Traoré Président de la République du Mali (1968-1991) Nous avons alors découvert, sur Internet, le rapport rédigé, à l’époque, … Lire la suite 1993 : un procès politique pour obtenir un jugement de condamnation à mort contre le général Moussa Traoré, président de la République du Mali (1968-1991)

IV. 35 – « La force de la raison plutôt que la raison de la force »

Depuis la mise en place de cette sculpture devant l’ONU en 1988, combien de guerres civiles et de guerres néo-coloniales déclenchées par le trio occidental et ses suppôts ? IV. 35 – « La force de la raison plutôt que la raison de la force » (4/4) Des divergences fondamentales lors des débats du 18 décembre 2015 au … Lire la suite IV. 35 – « La force de la raison plutôt que la raison de la force »

Derrière le patriotisme, la lutte des classes

Nous avons évoqué précédemment la duplicité inhérente à l’Education « nationale », c’est-à-dire sous obédience bourgeoise… Ici, nous atteignons le lieu où elle prend des proportions monstrueuses. Car, si Ernest Renan parle tant de nation et de patrie, il n’avait pas hésité à écrire dès le lendemain de la perte de l’Alsace-Lorraine (1871) : « Si la Prusse … Lire la suite Derrière le patriotisme, la lutte des classes

IV. 34 – Un poison anti-arabe, distillé pendant des décennies…

Sculpture-symbole du désarmement devant l’ONU… Peut-être faudrait-il passer du symbole à l’acte pour tous les pays du monde ? Car, jusqu’ici, le désarmement tend à être imposé par les puissances belliqueuses à quelques pays pour les attaquer… Sans ce passage qui serait exigé par l’ONU à tous les pays, l’art n’est plus qu’une valeur d’échange empreinte de la médiocrité … Lire la suite IV. 34 – Un poison anti-arabe, distillé pendant des décennies…

IV. 33 – Ce sont ceux qui font verser le sang qui prétendent mettre fin au sang versé

Den knutna revolvem (Le révolver noué) Sculpture-symbole de non-violence… de l’artiste suédois : Carl Fredrik Reuterswärd, [conceptualisation : 1980 ; Première version originale installée en 1985 à Malmö (Suède) ; Deuxième version originale installée devant l’ONU en 1988 ; Troisième version originale installée devant la Commission européenne (Luxembourg) ; des répliques de cette sculpture existent dans différents pays du monde]… Mais si … Lire la suite IV. 33 – Ce sont ceux qui font verser le sang qui prétendent mettre fin au sang versé

Histoire laïque et Rois Très Chrétiens : de quoi produire l’oubli et le couvrir par la légende

Les républicains douteront longtemps de la possibilité d’une soumission du prêtre à l’Etat, c’est pourquoi ils mettront toujours en avant la notion particulièrement ambiguë de laïcité. Ils n’hésiteront pas en effet à inclure, dans une « Histoire de France » prétendument laïque, des personnages et des événements qui tirent toute leur splendeur de leur proximité avec des … Lire la suite Histoire laïque et Rois Très Chrétiens : de quoi produire l’oubli et le couvrir par la légende