Cette Cinquième République qui nous échappe… et qui est si peu la nôtre…

Historiquement, la Cinquième République instaurée après le coup d’Etat perpétré, pour Charles de Gaulle en 1958, par différents membres de son entourage rapproché s’inscrit dans le prolongement des réflexions entamées dès le début du XXème siècle par Charles Benoist, puis développées, plus tard, par André Tardieu, Jacques Bardoux et, enfin, Michel Debré.

Il s’agissait, pour la grande bourgeoisie française, de freiner l’impact du Nombre – intervenant par le biais du suffrage universel – sur l’élaboration de la loi, et de rendre l’Etat bourgeois indépendant du peuple. Autrement dit, l’objectif était de faire de la souveraineté un attribut exclusif du pouvoir exécutif.

bureau-du-president-de-la-republique

La personnalité de Charles de Gaulle a ajouté à cette épure un élément central, et désormais incontournable, ainsi que l’a démontré la destruction de la Libye en 2011 sur la seule décision d’un président de la république qui n’a même pas eu à s’appuyer sur la partie subalterne du pouvoir exécutif : le gouvernement.

Désormais, plus personne ne peut ignorer – ni en France, ni ailleurs dans le monde – que la Cinquième République est une monarchie élective rassemblée autour de l’éventualité de la guerre.

C’est ainsi tout au moins qu’elle a été voulue par Charles de Gaulle

Or, cette guerre n’a toujours pas eu lieu…

C’est que la France d’après 1958 a dû se soumettre aux diverses contraintes exercées par la paix allemande à travers, tout d’abord, le marché commun, puis à travers le système très sophistiqué de cette Europe allemande, dont la poussée est désormais irrésistible.

A l’avenir, si l’occasion se présente, la France ne fera la guerre que pour le compte de l’Allemagne. C’est qu’elle attend son heure avec une certaine impatience, impatience qui se manifeste avec le plus grand éclat dans les Livres blancs de la défense de 2008 et 2013.

Tous les éléments historiques qui agissent derrière cette Cinquième République – occupée à régenter notre vie quotidienne et qui pourrait, à court ou moyen terme, nous contraindre à entrer décidément dans la guerre dont on ne cesse désormais de nous parler – se trouvent rassemblés dans ce livre électronique que je viens de publier aux Editions Paroles Vives, et qui est disponible, avec une présentation de son contenu, ici.

Michel J. Cuny


2 réflexions sur “Cette Cinquième République qui nous échappe… et qui est si peu la nôtre…

  1. La Vème République a été faites par et pour De Gaulle , il lui fallait les mains libres pour gouverner et relever le pays. Il fallait rabaisser les partis politiques qui avaient trop de pouvoir et qui rendaient la France ingouvernable du moins sous la IV républiques. La Vie est une sorte de royauté déguisée en République . Le président à tous les pouvoirs , il peut faire ce qu il veut .

    J'aime

    1. Merci pour votre commentaire.
      Je crois que, grâce à De Gaulle, la grande bourgeoise française a pu enfin appliquer le programme qui était le sien depuis la chute du Second Empire… Désormais, plus rien ne lui résiste. C’est la grande majorité de la population française qui comprend bien qu’elle n’a pas fini de payer le prix de cet abaissement de tendance séculaire.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.