IV. 128 – La stupidité forcée de certains diplomates au Conseil de sécurité de l’ONU

IV. 128 – La stupidité forcée de certains diplomates au Conseil de sécurité de l’ONU À la fin de la réunion du Conseil de sécurité, un Projet de résolution, présenté par la Fédération de Russie, était destiné à condamner les frappes qui venaient d’être effectuées par le trio (États-Unis, Grande-Bretagne, France), dans la nuit du … Lire la suite IV. 128 – La stupidité forcée de certains diplomates au Conseil de sécurité de l’ONU

IV. 47 – Incompétence de la coalition occidentalo-golfico-sioniste ou action criminelle ?

IV. 47 – Incompétence de la coalition occidentalo-golfico-sioniste ou action criminelle ? Hadiya Khalaf Abbas et Ali Larijani, à Téhéran (Iran), 26 septembre 2016 Après les quatre frappes aériennes de la coalition dite internationale, en réalité occidentalo-golfico-sioniste, auxquelles ont participé les forces armées des monarchies britannico-australienne et danoise, qui ont touché des troupes de l’armée syrienne … Lire la suite IV. 47 – Incompétence de la coalition occidentalo-golfico-sioniste ou action criminelle ?

IV. 36 – L’humanitaire ? une bonne affaire pour les investisseurs…

Guerre en Syrie (2011-2017) IV. 36 – L’humanitaire ? une bonne affaire pour les investisseurs… Tandis que, cinq ans après le prétendu « Printemps arabe » qui a fait couler le sang africain et le sang arabe, sous le regard criminellement complice, entre autres, du Secrétaire général de l’ONU (Organisation des Nations Unies), Mr Ban Ki-moon, au mépris … Lire la suite IV. 36 – L’humanitaire ? une bonne affaire pour les investisseurs…

IV. 27 – Les forces en présence : celles qui attaquent et celles qui luttent

En rouge, les pays avec la Syrie, En bleu, les pays qui s’en remettent à l’ONU, En vert, les pays contre la Syrie IV. 27 – Les forces en présence : celles qui attaquent et celles qui luttent La Syrie, en novembre 2015 Les opposant(e)s appartenant à la bourgeoisie qui s’exilent en Occident reçoivent, de façon … Lire la suite IV. 27 – Les forces en présence : celles qui attaquent et celles qui luttent

IV. 2 – L’Armée syrienne libre… à la solde des anciens et néo-colonisateurs

IV. 2 – L’ASL (Armée syrienne libre)… à la solde des anciens et néo-colonisateurs La « journaliste, traductrice, consultante en communication », Hala Kodmani, proche des opposant(e)s au président syrien Bachar El Assad, a fondé en mai 2011 – soit deux mois après le début de la déstabilisation de la Syrie – l’association française Souria Houria (Syrie … Lire la suite IV. 2 – L’Armée syrienne libre… à la solde des anciens et néo-colonisateurs

0. En Syrie, depuis 2011, une guerre civile allumée par des exilé(e)s et doublée d’une guerre coloniale

En 2013… 0. En Syrie, depuis 2011, une guerre civile allumée par des exilé(e)s et doublée d’une guerre coloniale Que reprochent, depuis 2011, les chefs des États occidentaux (États-Unis, Grande-Bretagne, France) et les monarques du Golfe au président de la république arabe syrienne, Bachar El Assad ? De défendre son pays contre un groupe de prétendu(e)s rebelles … Lire la suite 0. En Syrie, depuis 2011, une guerre civile allumée par des exilé(e)s et doublée d’une guerre coloniale

1. Clinton, bon débarras !

1. Clinton, bon débarras ! Les Clinton, après la défaite Celle que les États-Unien(ne)s viennent de congédier, le 9 novembre 2016, sur le palier de la Maison-Blanche, Hillary Clinton, a, derrière elle, un passé politique et humain plus que glauque… Sénatrice démocrate, de 2001 à 2009, pour l’État de New York, au Congrès des États-Unis, Hillary … Lire la suite 1. Clinton, bon débarras !

4 – Quand les impérialismes se rebiffent…

4 – Quand les impérialismes se rebiffent… Tous comptes faits, trois prétendues démocraties occidentales – États-Unis, Grande-Bretagne, France – ne cessent de vouloir imposer leurs vues politiques et économiques sur le monde, au mépris de la grande majorité des populations. Du passé au présent… (Images du film de Charlie Chaplin « Le dictateur » réalisé en 1940. Aux … Lire la suite 4 – Quand les impérialismes se rebiffent…