Ce que Thomas Piketty…

Ce que Thomas Piketty nous révèle, malgré lui, de l’épopée de l’URSS Livre électronique, 294 pages, 12 euros Accès à la Table des matières Accès aux pages 13 à 15 Quatrième de couverture, Commande et paiement La lecture de l’ouvrage de Thomas Piketty Le capital au XXIe  siècle (Seuil 2013) fait très vite apparaître que l’auteur n’entretient qu’un rapport … Lire la suite Ce que Thomas Piketty…

Hitler, les Juifs et la social-démocratie

À travers les difficultés rencontrées par Lénine dès la naissance du POSDR (Parti ouvrier social-démocrate de Russie) pour obtenir du Bund (Union générale des ouvriers juifs de Lettonie, Pologne et Russie) qu’il ne fasse pas, de la judéité, un moyen de diviser la classe ouvrière, nous avons vu l’ombre portée du sionisme qui, refusant toute … Lire la suite Hitler, les Juifs et la social-démocratie

Par-delà l’opération Charlie, les vastes horizons de la conquête du Sud…

Comme je l’ai montré ailleurs en tirant la leçon des écrits de David Ricardo – dont il faut dire qu’ils constituent le fondement essentiel des travaux de Karl Marx en économie -, c’est la quantité de travail incluse dans une marchandise qui en règle la valeur économique. Celle-ci est, par ailleurs, sous-jacente au prix de … Lire la suite Par-delà l’opération Charlie, les vastes horizons de la conquête du Sud…

Des lendemains qui ne devraient peut-être qu’assez difficilement chanter ?

Comme nous l’avons vu dans le précédent billet, dès 1858 Karl Marx donnait pour « tâche propre » à la « société bourgeoise » « l’établissement du marché mondial » et « d’une production fondée sur cette base ». C’est tout juste ce que nous appelons la « mondialisation »… L’auteur du « Capital » s’inquiétait de ce que, sans cela, la révolution prolétarienne qu’il voyait imminente … Lire la suite Des lendemains qui ne devraient peut-être qu’assez difficilement chanter ?

Le monde du travail tel qu’il apparaît sur la console de jeu de la finance internationale

Depuis qu’après l’implosion de l’URSS, les travailleurs des pays capitalistes occidentaux ont abandonné à leurs bourgeoisies respectives, elles-mêmes tenues d’une main ferme par la finance internationale, le terrain conquis grâce aux sacrifices de plusieurs générations de travailleurs et de combattants, de travailleuses et de combattantes soviétiques, l’Organisation internationale du travail n’est plus que la console de … Lire la suite Le monde du travail tel qu’il apparaît sur la console de jeu de la finance internationale

Le suffrage universel comme révélateur possible de l’existence politique des pauvres parmi les pauvres

S’il est l’un des inventeurs du « parlementarisme rationalisé » qui caractérise cette Constitution de 1958 sous l’empire de laquelle nous vivons depuis deux générations, Charles Benoist est aussi, à sa façon – qui est aussi la façon de Lénine mais pour de tout autres raisons -, un spécialiste de la conscience de classe ouvrière et de son … Lire la suite Le suffrage universel comme révélateur possible de l’existence politique des pauvres parmi les pauvres

Quand la réalité est sommée de « démontrer » le fantasme

Après le début des années soixante, et en dehors de sa rencontre presque miraculeuse avec la petite phrase de Zinoviev, Ernst Nolte se trouvait très embarrassé devant la curieuse dérive qui, vingt ans après sa disparition, faisait de l’Allemagne nazie la seule et unique responsable du plus grand massacre de l’Histoire mondiale. Il lui fallait … Lire la suite Quand la réalité est sommée de « démontrer » le fantasme

Matérialisme dialectique et matérialisme historique

Nous allons quitter « Misère de la philosophie » sur ce paragraphe de Karl Marx : « Une classe opprimée est la condition vitale de toute société fondée sur l’antagonisme des classes. L’affranchissement de la classe opprimée implique donc nécessairement la création d’une société nouvelle. Pour que la classe opprimée puisse s’affranchir il faut que les pouvoirs productifs déjà acquis … Lire la suite Matérialisme dialectique et matérialisme historique

De l’esclavage au contrôle impérialiste des sources d’énergie, quoi de changé ?

Encore une petite visite à Misère de la philosophie (1847). Karl Marx y écrit : « L’esclavage direct est le pivot de l’industrie bourgeoise aussi bien que les machines, le crédit, etc. Sans esclavage, vous n’aurez pas de coton ; sans le coton, vous n’aurez pas d’industrie moderne. » Arrêtons-nous, un instant, sur la cueillette du coton. Il s’y … Lire la suite De l’esclavage au contrôle impérialiste des sources d’énergie, quoi de changé ?

Une analyse qui nous prend parfois à revers

La lecture de Karl Marx n’est pas de tout repos pour ces personnages que nous sommes devenus à force de vivre dans un pays décidément impérialiste. Comme je l’ai indiqué : dans l’entretien du 24 janvier 1848, certains extraits de Misère de la philosophie (1847) apparaissent. Je vais ici en prendre un autre qui permet de voir que … Lire la suite Une analyse qui nous prend parfois à revers