Cette vieille France qui se rit de nos ignorances…

« L’Allemagne victorieuse de la Seconde Guerre mondiale ? » (document n° 39) [Pour revenir au document n° 1, cliquer ici] Grâce à la vidéo publiée le 9 octobre 2012 par Olivier Passet sur le site de Xerfi Canal (https://www.xerficanal.com/), nous allons pouvoir revenir sur les conditions d’établissement du budget de l’Etat français pour l’année 2013. … Lire la suite Cette vieille France qui se rit de nos ignorances…

D’un caviardage à un autre

C’est donc en 1993 que j’ai fait cette petite découverte de la suppression rétrospective, par De Gaulle, de l’adverbe « souverainement » dans le texte fondateur du Conseil National de la Résistance tel qu’il paraît dans le deuxième tome des « Mémoires de guerre », Plon, 1956, page 445. Il en est résulté le livre « Fallait-il laisser mourir Jean Moulin? » que … Lire la suite D’un caviardage à un autre

8 juillet 1943… Jean Moulin ?

Ce jour-là, le créateur du futur Conseil National de la Résistance mourait des blessures infligées par Klaus Barbie… À sa naissance, le petit Jean fut accueilli par un poème de son père, Antonin, l’incorrigible littérateur : « Un rayon de soleil sur tout son corps se joue, Dorant sa chair ; Une fossette s’ouvre et rit à chaque joue, D’un si … Lire la suite 8 juillet 1943… Jean Moulin ?

Petite affaire d’articulations symboliques

Ayant précédemment défini les articulations symboliques ainsi que je les entends (cliquer ici, pour y revenir), je vais poser maintenant la question de ce qu’elles sont dans l’ordinaire de nos vies… Hélas, rien que de l’impalpable, tant le temps du quotidien sait nous faire perdre ce fil d’Ariane. Avec cela que les premières à résonner avec … Lire la suite Petite affaire d’articulations symboliques

3 janvier 1946 : Charles de Gaulle offre la France aux USA… et à l’Europe de Jean Monnet

Quel qu’ait pu être le jugement de Jean Monnet en ce qui concerne Charles de Gaulle – il l’a présenté comme tout bonnement « hitlérien » au conseiller personnel du président Franklin Roosevelt, Harry Hopkins, dès le mois de mai 1943 -, il a reçu, à la suite d’une décision datée du 3 janvier 1946 et signée du … Lire la suite 3 janvier 1946 : Charles de Gaulle offre la France aux USA… et à l’Europe de Jean Monnet

Pourquoi De Gaulle a-t-il tout lâché devant ce « monstre » de Jean Monnet ?

Depuis qu’il avait agi en 1943, à Alger, avec le général Giraud contre les prétentions de Charles de Gaulle, Jean Monnet avait une très mauvaise opinion du chef de la France Libre. Ce qui rend d’autant plus stupéfiante la mesure prise à son profit le 3 janvier 1946 par le président du Gouvernement provisoire. C’est … Lire la suite Pourquoi De Gaulle a-t-il tout lâché devant ce « monstre » de Jean Monnet ?

Une éminence grise de Charles de Gaulle : Gaston Palewski

Selon Michel Debré, le « premier gaulliste par l’ancienneté » aura été Gaston Palewski. En effet, on peut dater son ralliement à De Gaulle du 5 décembre 1934. Gaston Palewski (1901-1984) Projetons-nous loin dans le temps… Resté célibataire presque toute sa vie, Gaston Palewski finirait par épouser, le 20 mars 1969, Helen-Violette de Talleyrand-Périgord (excusez du peu !), … Lire la suite Une éminence grise de Charles de Gaulle : Gaston Palewski

1945 – Une Assemblée constituante, issue du suffrage universel, et bridée dès le départ

À la Libération, contre l’avis d’une majorité de ministres – c’est lui qui l’écrit -, et contre l’avis de la seule autorité en mesure de lui faire face – l’Assemblée consultative provisoire composée des représentants des organisations de la Résistance -, Charles de Gaulle a lesté l’élection des députés à l’Assemblée constituante d’un référendum destiné à en … Lire la suite 1945 – Une Assemblée constituante, issue du suffrage universel, et bridée dès le départ

Pétain – De Gaulle : curieux effets de miroir

Le 13 mai 1941, le Comité d’Études préparatoires aux travaux de la 2ème Commission du Conseil National de Vichy – Commission de la Constitution – se met au travail. Deux mois plus tard, le 8 juillet 1941, c’est au tour de la Commission elle-même. Bondissons dix-sept ans plus tard, jour pour jour… Le 13 mai … Lire la suite Pétain – De Gaulle : curieux effets de miroir

D’un De Gaulle de pacotille au possible héroïsme citoyen de demain

En sa qualité de pièce majeure dans le bagage intellectuel de Charles de Gaulle pour ce qui touche aux institutions à faire valoir en France, André Tardieu valait d’abord pour sa façon de mettre en garde contre les erreurs qui peuvent émaner de l’expression du suffrage universel : la loi du nombre n’est, selon lui, que … Lire la suite D’un De Gaulle de pacotille au possible héroïsme citoyen de demain