Ce que doit masquer l’écran de l’Holocauste

Pour l’idéologue nazi Alfred Rosenberg, le 2 avril 1941 était à marquer d’une pierre blanche. Accablé par la signature, le 23 août 1939, du pacte de non-agression germano-soviétique qui avait écarté la cible, à laquelle il tenait tant, du « judéo-bolchevisme », il retrouve ce jour-là le Führer tel qu’il l’aime : « Pour pouvoir parler de la question … Lire la suite Ce que doit masquer l’écran de l’Holocauste

Les deux mains criminelles d’Alfred Rosenberg : antijudaïsme et antibolchevisme

« Réévalué » à la façon dont il l’a été par MM. Matthäus et Bajohr pour le compte de l’Holocauste, le Journal de l’idéologue nazi Alfred Rosenberg est chargé de promouvoir les souffrances juives au détriment des souffrances bolcheviques… Les secondes disparaissent sous les vagues successives qui portent les premières à donner le tournis à des lectrices … Lire la suite Les deux mains criminelles d’Alfred Rosenberg : antijudaïsme et antibolchevisme

Le bolchevisme pulvérisé sous le poids de l’Holocauste

Occupés à publier le Journal de l’idéologue nazi Alfred Rosenberg, MM. Matthäus et Bajohr, respectivement rattachés au Musée Mémorial de l’Holocauste à Washington et au Centre des Études sur l’Holocauste à Munich, nous ont montré, à travers l’Introduction d’une centaine de pages et les documents annexés, que les deux parts du « judéo-bochevisme » étaient indissociables autant … Lire la suite Le bolchevisme pulvérisé sous le poids de l’Holocauste

Ce judéo-bolchevisme que l’idéologie de l’Holocauste a étouffé

Si nous poursuivons la lecture de l’Introduction au Journal du nazi Alfred Rosenberg telle qu’elle a été rédigée par MM. Matthäus et Bajohr, nous aboutissons à la dizaine de pages (27 à 37) qu’ils ont consacrée au « destin des carnets après 1945 ». Elles nous initient au circuit étrange qu’ont suivi certains documents issus des archives … Lire la suite Ce judéo-bolchevisme que l’idéologie de l’Holocauste a étouffé

Holocauste et persuasion clandestine

Ayant présenté, dès le départ de l’Introduction, le « judéo-bolchevisme » comme l’élément essentiel développé par Alfred Rosenberg au profit du nazisme, les éditeurs de son Journal (1934-1944), MM. Matthäus et Bajohr – qui travaillent respectivement pour le Musée Mémorial de l’Holocauste à Washington, et pour le Centre des Études sur l’Holocauste de Munich – indiquent bientôt … Lire la suite Holocauste et persuasion clandestine

Le judéo-bolchevisme considéré à travers l’Holocauste

Au-delà des positions prises dans Mein Kampf par Hitler quant aux liens existant, selon lui, entre les Juifs et la création de la social-démocratie d’obédience marxiste, il y a les écrits du personnage qui, sur ce thème du judéo-bolchevisme, paraît avoir joué un rôle essentiel en Allemagne dans les années 1920 : Alfred Rosenberg. Alfred Rosenberg … Lire la suite Le judéo-bolchevisme considéré à travers l’Holocauste