Pour acquérir nos livres

Livres de
Michel J. Cuny et Françoise Petitdemange

       18 - Paris 1998 - Archives Privées MJC-FP © MJC-FP, 1998 (copie)

0

 

 

 

Vous pouvez acquérir nos livres
sur cette page.

*
Les huit livres papier (1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8) sont cousus-collés.
Ils sont envoyés sous enveloppe à bulles.
Le délai de livraison est d’une semaine.
Ces livres peuvent être dédicacés par les auteur et/ou auteuse
sur demande.
*
Les sept livres électroniques (A, B, C, D, E, F, G)
viennent en accompagnement d’un courriel,
dans un délai de quelques heures.
Ces livres ne peuvent être dédicacés.
**
Pour atteindre les pages en accès libre
de chacun des livres papier,
cliquer ici
**
Les Éditions PAROLES VIVES
sont les seules à détenir les stocks de livres neufs
édités et réédités de

Michel J. Cuny et Françoise Petitdemange
et les envoient dans tous les pays du monde.

*
Vous pouvez acquérir les ouvrages,
soit sur ce site sécurisé en passant par Paypal,
soit par virement bancaire, soit par chèque 
en utilisant l’adresse que nous vous communiquerons
par courriel
(petite participation aux frais d’envoi :
2 euros par livre papier, 1 euro par livre électronique).
En commandant directement auprès de nous,
comme indiqué ci-dessus,
vous recevrez vos ouvrages plus rapidement
que par n’importe quelle autre voie.
**
Pour toute question, ne pas hésiter à envoyer un courriel
en utilisant le lien de l’adresse suivante
(ou en faisant un copier/coller de cette adresse
sur votre page de messagerie) :

mjcuny.fpetitdemange@orange.fr

**********

Voici, tout d’abord, les huit livres papier

*

Michel J. CUNY – Françoise PETITDEMANGE

1. Le feu sous la cendre
Enquête sur les silences obtenus par l’enseignement et la psychiatrie

Éditions CUNY-PETITDEMANGE, 2000 (1ère édition, 1986)
essai de 660 pages
31 euros  
   


C’est paradoxalement pour avoir décidé de prendre au sérieux le discours dans ce qu’il comporte de plus insensé, que Freud a mis au jour l’inconscient qui, depuis, n’a cessé de s’affirmer comme la pierre angulaire de la réalité humaine. Faut-il reconnaître, dans cette masse énergétique, les derniers restes de l’animalité native ? Peut-on au contraire y voir la source même de la vérité ?

Le chemin suivi ici pour déterminer en détail ce qui est en question dans l’enseignement et la psychiatrie ira du moyen âge à nos jours, de l’économie féodale à l’actuelle mondialisation des rapports de production, de l’obscurantisme à une lumière chichement mesurée. Il sera parsemé de plus d’un millier de citations qui donneront une idée de ce qui manque à nos mémoires et donc du feu qui couve dans l’inconscient, produisant la maladie ou ce mal de vivre qui fait si communément régner sa loi.

Bouton d’achatBuy Now Button

**

Michel J. CUNY – Françoise PETITDEMANGE

2. Fallait-il laisser mourir Jean Moulin ?

Éditions PAROLES VIVES, 2003 (1ère édition, 1994)
essai de 459 pages
29 euros 
 

Le titre de cet ouvrage peut s’entendre de deux façons différentes : soit il s’agit de la disparition physique de Jean Moulin ; soit il s’agit de l’anéantissement de son œuvre.
Pourquoi Jean Moulin est-il toujours aussi vivant ?
Pour quelle raison obscure est-il mort ?
C’est son martyre qui conduit à se demander où il a pris la force d’y venir en toute conscience. C’est le côté exemplaire de sa mort qui pose la question de la valeur de ce sur quoi il avait fondé toute sa vie.
Mais Jean Moulin n’était pas un homme seul. Agissant comme il l’a fait après son départ de la préfecture de Chartres et surtout après son voyage à Londres à la fin de 1941, il adressait, semble-t-il, sa peine et sa foi à Charles de Gaulle.
Peine perdue et foi bafouée ? Voici posée la question qui engendra ce livre.

Bouton d’achat 
Buy Now Button

***

Michel J. CUNY – Françoise PETITDEMANGE

3. Brassens, Brel, Ferré
Trois voix pour chanter l’amour

Éditions PAROLES VIVES, 2003
essai de 280 pages
23 euros

Parce qu’ils s’étaient donné la peine d’enchâsser leurs textes dans de la musique, parce qu’ils avaient poussé l’affaire jusqu’à pousser eux-mêmes la chanson, nous, leurs contemporains, aurions pu davantage lire les mots qui sont toujours là, au creux de notre oreille, ou bien accrochée à son lobe, bijoux aussi peu probables que la rosée du matin, et qui retentissent comme autant de clochettes encore et toujours inouïes de nos cervelles enrubannées des modestes fureurs de l’ennui quotidien.
Le beau métier, qu’ils ont exercé avec une maîtrise dont nous ne pouvons finir de nous étonner, s’en est allé, depuis, en quenouille, comme quelques autres. Et pourtant – regardons-y de plus près – il y avait là le meilleur de nous, brochant sur le pire, et comme l’indication d’un chantier de chansons à venir : celles de l’âge d’or de l’amour.

                                                 Bouton d’achat                                                 
Buy Now Button

****

Michel J. CUNY

4. Entretiens avec Karl Marx, Friedrich Engels, Vladimir Ilitch Lénine

Éditions PAROLES VIVES, 2008
essai de 478 pages
29 euros


Comment Karl Marx aurait-il répondu aux questions que serait venu lui poser, en 1848, puis en 1866, en 1870, et enfin en 1875, un jeune visiteur français, lui-même emporté corps et âme, d’abord par la révolution de 1848 puis, vingt-trois ans plus tard, par la Commune de Paris.

Après la disparition de l’auteur du Capital en 1883, qu’aurait dit son ami Friedrich Engels à ce même visiteur, vieil homme comme lui, en 1884 et en 1894 ?
Plus tard, reprenant la tâche là où l’avait laissée son grand-père, voici le petit-fils du communard qui interroge Vladimir Ilitch Lénine tour à tour en 1905, 1912, février 1917, octobre 1917, novembre 1918.
Marx, Engels, Lénine… dans le feu de l’action ou dans le calme d’une réflexion qui n’en finit pas de s’interroger sur les transformations des sociétés humaines…
Marx, Engels, Lénine… à partir de textes tirés de leurs livres, de leurs articles de presse, de leurs correspondances…

Bouton d’achat 
Buy Now Button

*****

Michel J. CUNY

5. Voltaire – L’or au prix du sang

Éditions PAROLES VIVES, 2009
essai de 476 pages
29 euros

C’était donc un vautour : on avait oublié de nous le dire.
Homme, mais de la variété “grande bourgeoisie”, c’est-à-dire : rapace de dimension internationale, assoiffé du sang des peuples, et qui sait ce que le crime de guerre rapporte aux gens de son espèce.
Avec cela que la souffrance des autres les fait jouir, et que c’est ce dont l’ensemble de la Correspondance de Voltaire est animée jusqu’à l’orgie terminale qui associe l’apôtre de la tolérance (les armes à la main) à Catherine II de Russie…
Nous berner ainsi tout au long d’un quart de millénaire : quel tour de force !
Trop naïfs, ô enfants du peuple !
Avec nos yeux de rêveurs éveillés,
Livrés si tôt aux becs qui nous les dévorent…

Bouton d’achat
Buy Now Button

******

Michel J. CUNY

6. Une santé aux mains du grand capital
L’alerte du Médiator

Éditions PAROLES VIVES, 2011
essai de 476 pages
29 euros

Pendant plus de trente ans, un médicament, le Médiator, a réussi à défier le plus simple bon sens.
Son histoire accompagne, et peut éclairer, celle de la montée en puissance des multinationales du médicament dont on découvre maintenant que les milliards qu’elles ont engloutis dans la recherche & développement n’ont à peu près rien produit du côté des améliorations thérapeutiques…
En face de quoi, le flot des innovations est tout à fait démesuré : il permet de renouveler des brevets qui offrent à leurs titulaires une rente dont les Assurances maladie et complémentaire ont la charge d’assumer le paiement régulier, tandis que le corps médical, lui-même, ne sait plus à quel saint se vouer, sinon à ce merveilleux don d’ubiquité qu’ont les financements de recherche & développement lorsqu’il s’agit d’investir tous les lieux où la santé de nos concitoyennes et concitoyens est en question. 

                               Bouton d’achat                               
Buy Now Button

*******

Michel J. CUNY

7. Quand le capital se joue du travail
Chronique d’un désastre permanent

Éditions PAROLES VIVES, 2012
essai de 477 pages
29 euros

Ce jeu, qui anime désormais le monde dans sa totalité, est d’abord placé sous le contrôle de la finance internationale.
C’est à elle de déterminer, à partir d’une comptabilité qui est sienne, les schémas moteurs qui imprimeront à la main-d’œuvre la meilleure façon de se faire exploiter et de vivre la vie qui s’y conjoint, jusqu’à ce qu’il devienne nécessaire d’aller faire la guerre ou de la subir pour permettre aux dominants la destruction de ce que le capitalisme ne peut plus voir que comme des êtres superflus : il y va, pour ces dominants, de la survie des jouissances multiples qui font le sel de la position qu’ils ont acquise.
Voilà bien la leçon qui se dégage de l’Histoire de l’Europe au moins depuis trois siècles.
Or, compte tenu de la déshérence actuelle des populations au travail ou au chômage, cette leçon laisse craindre qu’il faille prochainement renouer avec le pire.

Bouton d’achat
Buy Now Button

********

Françoise PETITDEMANGE

8. La Libye révolutionnaire dans le monde
(1969-2011)

Éditions PAROLES VIVES, 2014
essai de 542 pages
29 euros

Cet ouvrage s’appuie sur des livres écrits par des personnes qui ont vécu plusieurs années en Libye ou qui ont voyagé en Libye et y ont recueilli de précieux témoignages. Il se réfère bien évidemment au Livre Vert de Muammar Gaddhafi et aux textes de ses nombreux discours, mais aussi à des phrases prononcées par d’autres acteurs et actrices de la Révolution. Il puise sa raison d’être dans des documents d’époque, rédigés et publiés en Libye révolutionnaire au fil des années, notamment dans le Jarida Rasmiya (Journal Officiel Libyen), puis collectés et traduits de l’arabe en français, année après année, dans AAN (Annuaire de l’Afrique du Nord). Même si la collecte ne s’est pas poursuivie au-delà de 2003, celle qui a été menée de 1969 jusqu’à cette date permet d’éclairer le chemin pour comprendre ce que furent ces 42 années qui firent passer le peuple libyen, de l’analphabétisme à l’État des masses, à la démocratie directe, au gouvernement du peuple par le peuple pour le peuple. 

Bouton d’achat
Buy Now Button

**********

Et voici les sept livres électroniques

*

Michel J. CUNY

A. Une femme très ordinaire

Éditions PAROLES VIVES, 2017 (1ère édition, 1976)
roman de 119 pages
5 euros

Alors que le train file vers la grande ville, Simone, quarante-trois ans, épouse de Georges, mère de Claudine, pense à Louise, cette amie qu’elle n’a pas revue depuis… dix ans. Dix ans, déjà !
Et les images du passé reviennent à son esprit, se mêlant aux images du paysage qui défile sous ses yeux…
Parviendront-elles à se retrouver, à se reconnaître, à redevenir les complices qu’elles n’auraient jamais dû cesser d’être ?…
Émotion et coups de théâtre…

Bouton d’achat
Buy Now Button

**

Michel J. CUNY

B. Les samedis de mai

Éditions PAROLES VIVES, 2017 (1ère édition, 1980)
roman de 92 pages
5 euros

2 - LSDM

Avoir 20 ans en 1968…
Voici les petits bals du samedi soir animés par différents orchestres comme celui de Claude Poutot qui attire la jeunesse de toute la région, et où Pascal se rend avec les copains : Bernard, Bruno et les autres, pour faire danser les filles : Janine, Catherine, et puis… et puis… Anne-Marie. Il y a aussi le rallye de Lorraine et ses pilotes réputés : Christian Poirot, Larrousse et Andruet… Il y a, bien sûr, les matches de football avec Mickey Mathieu… Bref ! Il y a tout ce qui peut faire oublier la semaine de travail en usine.
Et puis, soudain, l’orage se lève à Paris…

Bouton d’achat
Buy Now Button

***

Françoise PETITDEMANGE

C. Le dernier chemin

Éditions PAROLES VIVES, 2017 (1ère édition, 1981)
roman de 152 pages

5 euros

3 - LDC

Avec le grand âge, tout paraît plus difficile : l’espace et le temps ne sont plus les mêmes.
Elle, paysanne des Hautes-Vosges, elle les vit, les emplit de sa présence : de son silence, de ses actes quotidiens, de ses pensées qui rejoignent ceux-celles qui ne sont plus ou qui sont encore, mais pour combien de temps ?
Pour l’heure, même si les gestes se ralentissent, si les mots prennent la fuite et si la mémoire s’effiloche, l’esprit bat ce qui lui reste de campagne : les souvenirs, les objets, les gens.
Le passé lointain ressurgit par bribes au rythme des saisons comme une trace de sa vie qu’elle reconstitue au présent à partir de ce qui l’occupe : l’à venir, le bout du chemin, la mort. Et l’amour ?

Bouton d’achat
Buy Now Button

****

Michel J. CUNY
Françoise PETITDEMANGE

D. La clef des champs

Éditions PAROLES VIVES, 2017 (1ère édition, 1990)
récit autobiographique de 158 pages
8 euros

Depuis 1976, la France est le témoin – quelquefois incrédule – d’un phénomène encore sans exemple dans l’histoire de la littérature mondiale.
Françoise Petitdemange et Michel J. Cuny, écrivaine et écrivain professionnels par la seule grâce de l’amour qu’ils se vouent l’un à l’autre, livrent pour la première fois au public les circonstances de leur mise en route et les raisons d’une dissidence qui n’est certainement pas l’apagange des pays dits totalitaires.
Rare aventure qui, déjà, laisse derrière elle les kilomètres par centaines de milliers et qu’on va suivre ici alors qu’elle continue par ailleurs sa course folle.

Bouton d’achat
Buy Now Button

*****

Michel J. CUNY – Françoise PETITDEMANGE – Christine CUNY

E. Ernest-Antoine Seillière
Quand le capitalisme français dit son nom

Éditions Paroles Vives, 2017 (1ère édition, 2002)
essai de 477 pages

17 euros

Hormis le lien qui le rattache, par sa mère, aux Wendel, Ersnest-Antoine Seillière est le continuateur de différentes dynasties de négociants, de banquiers et d’industriels dont nous avons souligné ici les plus significatives. 
Au cœur de ces biographies entrecroisées, un événement et une institution apparaissent dans une lumière particulièrement éclairante : le coup d’État du 18 brumaire et la Banque de France dont la création est un des résultats, à quelques semaines de distance.
Nonobstant la nécessité dans laquelle nous étions de ne pas nous éloigner des arbres généalogiques présentés ici, nous n’avons jamais hésité à réinsérer les individus dans le contexte plus général de l’évolution économique, sociale et politique de notre pays.

Bouton d’achat
Buy Now Button

******

Michel J. CUNY

F. Ce que Thomas Piketty nous révèle, malgré lui, de l’épopée de l’URSS

Éditions Paroles Vives, 2016
essai de 294 pages

12 euros

Il s’avère qu’en lisant Thomas Piketty avec la plus grande attention – c’est-à-dire le crayon à la main – et en profitant, pour montrer la faiblesse de la compréhension qu’il en a, des références qu’il fait aux travaux de David Ricardo et de Karl Marx, un panorama inattendu et révélateur s’offre soudainement à notre perception.
Les années que je dirai “bolcheviques” et qui s’étendent de la Révolution de 1917 à la mort de Joseph Staline (mars 1953) ont produit, tout spécialement en France, l’apparition d’une classe moyenne salariée qui a offert au capital un rééquilibrage qu’il lui était urgent de trouver, sauf à basculer très vite, à son tour, dans la Révolution…

Bouton d’achat
Buy Now Button

*******

Françoise PETITDEMANGE

G. La guerre coloniale et la contre-révolution en Libye
(mars 2011-octobre 2013)

Éditions PAROLES VIVES, 2016
essai de 379 pages

14 euros   

Cet ouvrage rassemble des textes qui ont été écrits, quasiment jour après jour, durant la guerre menée par des chefs d’États occidentaux et pro-occidentaux contre la Libye : le premier fut rédigé dès le 20 mars 2011, au lendemain des premiers bombardements français ; les autres ont suivi, au-delà du 20 octobre 2011, jour de l’assassinat de Mouammar Kadhafi. Écrits sous la forme de commentaires à des articles parus dans un journal en ligne, ces textes y ont souvent été publiés, avec ou sans modération. Le présent ouvrage suit l’écriture des textes originaux. Tant de mensonges ont été dits dans les médias que ces premiers textes ont suscité le désir d’aller chercher, dans les documents d’époque et dans des livres dignes d’être lus, l’histoire, politique et économique, de la Libye révolutionnaire (1969-2011).

Bouton d’achat 
Buy Now Button

********

Michel J. CUNY

H. Pour en finir avec la Cinquième République
Histoire de l’étouffement du suffrage universel

Éditions PAROLES VIVES, 2016
essai de 500 pages

18 euros

La Constitution de la Cinquième République – mise en oeuvre en 1958 et “améliorée” en 1962  répond aux travaux engagés, dès le début du vingtième siècle, par Charles Benoist, futur précepteur du comte de Paris…
Puis viendrait le temps d’André Tardieu, de Jacques Bardoux (grand-père de Valéry Giscard d’Estaing) et de Jules Jeanneney. Il devait aboutir au triple échec du 6 février 1934 (émeutes d’extrême droite), de Vichy (Pétain), et de la Libération (De Gaulle)
Mais il y aurait encore 1958 : le coup d’État perpétré par l’armée française en liaison cachée avec Charles de Gaulle (cf. Michel Debré) ouvre la voie à l’imposition d’une Constitution qui organise l’étouffement du suffrage universel dans la droite ligne des réflexions de Charles Benoist, André Tardieu, Jacques Bardoux, Jules Jeanneney et… Michel Debré.
À sa façon – c’est-à-dire pour les services qu’elle a rendus et qu’elle continue de rendre à la grande bourgeoisie française -, elle est un chef-d’oeuvre absolu.

Bouton d’achat
Buy Now Button