Les crimes de Staline (de Poutine ???…), quelles preuves ? 13. Quand Hannah Arendt masque le contenu du rapport Khrouchtchev

Tout en mettant en cause les chiffres produits par le rapport Khrouchtchev de 1956, Hannah Arendt se garde bien de dire ce qu’ils sont. Reprenons la dernière phrase que nous avons citée d’elle, mais cette fois-ci lisons-la dans sa totalité (pages 203-204) :« C’est précisément en admettant quelques crimes que Khrouchtchev dissimula la culpabilité du régime dans son ensemble, et c’est précisément contre ce … Lire la suite Les crimes de Staline (de Poutine ???…), quelles preuves ? 13. Quand Hannah Arendt masque le contenu du rapport Khrouchtchev

Les crimes de Staline (de Poutine ???…), quelles preuves ? 12. Rapport Khrouchtchev : aurait pu mieux faire…

Historiquement, ce qui a véritablement fait basculer Staline du côté des Enfers, ce fut le rapport présenté en 1956 par Nikita Khrouchtchev devant le XXème Congrès du parti communiste de l’Union soviétique. Or, sur ce document comme sur les autres sources, Hannah Arendt va une fois de plus nous prendre à contre-pied. En ce qui concerne tout d’abord lesdits crimes de Staline (page 203), « les … Lire la suite Les crimes de Staline (de Poutine ???…), quelles preuves ? 12. Rapport Khrouchtchev : aurait pu mieux faire…

Les crimes de Staline (de Poutine ???…), quelles preuves ? 11. Le jeu de massacre des documents

Amusons-nous de quelques détails. A la page 203, dans la suite immédiate de la phrase précédemment citée, nous trouvons, sous la plume un peu fourchue d’Hannah Arendt, ceci :« La biographie de Hitler par Konrad Heiden et celle de Staline par Boris Souvarine, toutes deux écrites et publiées dans les années 30, sont à mains égards plus précises et à tous égards … Lire la suite Les crimes de Staline (de Poutine ???…), quelles preuves ? 11. Le jeu de massacre des documents

Les crimes de Staline (de Poutine ???…), quelles preuves ? 10. Quand la jouissance perverse vient à la rescousse du mensonge historique

Hannah Arendt a un très grand mérite qui laisse sans excuses toutes celles et tous ceux qui, depuis plusieurs décennies, n’ont cessé de prendre « Les origines du totalitarisme » pour tout autre chose qu’un canular : elle répète à satiété qu’elle se fiche éperdument des documents, et, par ailleurs, elle s’enchante de faire avaler les pires incongruités à qui n’y … Lire la suite Les crimes de Staline (de Poutine ???…), quelles preuves ? 10. Quand la jouissance perverse vient à la rescousse du mensonge historique

Les crimes de Staline (de Poutine ???…), quelles preuves ? 9. Errare humanum est, perseverare…

En présence d’une petite fille de 6 ou 7 ans qui persisterait dans le mensonge ou dans les contre-vérités ainsi que le fait Hannah Arendt à plus de soixante ans – et de façon tout à fait consciente -, il y aurait tout de même de quoi nourrir une certaine inquiétude. Qu’adulte ayant vécu la seconde guerre mondiale entre … Lire la suite Les crimes de Staline (de Poutine ???…), quelles preuves ? 9. Errare humanum est, perseverare…

Les crimes de Staline (de Poutine ???…), quelles preuves ? 8. Dictatures et tyrannies : tant qu’on veut. « Totalitarisme » : jamais !

Ainsi, selon Hannah Arendt, essayer de faire le tri entre Chine communiste, Russie communiste et Allemagne nazie, ce serait s’affairer inutilement à couper les cheveux en quatre. Il s’agit tout simplement de régimes « totalitaires », cet objet improbable dont elle se promet de dégager les caractéristiques. Mais, aussitôt, elle aura préféré réaliser une grosse économie d’efforts : si la Chine communiste est effectivement à ranger dans la … Lire la suite Les crimes de Staline (de Poutine ???…), quelles preuves ? 8. Dictatures et tyrannies : tant qu’on veut. « Totalitarisme » : jamais !

Les crimes de Staline (de Poutine ???…), quelles preuves ? 7. L’horreur qui nous mine quotidiennement

On nous a tant parlé des camps de concentration, des chambres à gaz et de toutes les horreurs perpétrées ici ou là par le nazisme, que nous avons fini par croire que nous en avions été libérés. Bientôt, par la grâce de personnages de la dimension d’Hannah Arendt, nous avons découvert que nous ne savions … Lire la suite Les crimes de Staline (de Poutine ???…), quelles preuves ? 7. L’horreur qui nous mine quotidiennement

Les crimes de Staline (de Poutine ???…), quelles preuves ? 6. Hitler-Staline : un mariage de raison ou un mariage d’amour?… Voilà où nous en sommes

Après avoir évoqué ce premier chapeau des Guignols du totalitarisme sous lequel s’établit le lapin de rien moins que 15 millions de victimes du débutant Mao, nous allons nous tourner tranquillement vers le second chapeau sous lequel va se produire ce qui est un remake assez réussi de ce que la psychanalyse appelle : la scène primitive. En effet, ce petit bout … Lire la suite Les crimes de Staline (de Poutine ???…), quelles preuves ? 6. Hitler-Staline : un mariage de raison ou un mariage d’amour?… Voilà où nous en sommes

Les crimes de Staline (de Poutine ???…), quelles preuves ? 5. Je ne sais pas, et c’est bien pourquoi je cause

Immédiatement après le mot « significatif », et sans davantage crier gare, Hannah Arendt peut tranquillement nous asséner ceci, à propos d’une Chine dont elle vient d’avouer qu’au moment où elle écrit la préface qui nous occupe, elle ne sait rien, faute de « transfuges » :« Dix-sept ans après [1949, date de la prise de pouvoir de Mao], le peu que nous savons d’une … Lire la suite Les crimes de Staline (de Poutine ???…), quelles preuves ? 5. Je ne sais pas, et c’est bien pourquoi je cause

Les crimes de Staline (de Poutine ???…), quelles preuves ? 4. Adorable, cette petite Hannah Arendt !

En bonne logique, la conclusion des précédents aveux d’Hannah Arendt sur l’absence de toute documentation fiable permettant de mettre en cause les éventuelles responsabilités criminelles de Staline aurait dû être un non-lieu au moins temporaire. Mais, dès la première ligne du paragraphe qui suit celui dont nous venons de démontrer qu’il est un véritable hymne à la connerie … Lire la suite Les crimes de Staline (de Poutine ???…), quelles preuves ? 4. Adorable, cette petite Hannah Arendt !