Tout pour la valeur d’échange…

Dans le Journal du Net daté du 16 octobre 2013, Céline Deluzarche posait cette question : « La médecine personnalisée sauvera-t-elle les labos pharmaceutiques ? » Pas quelques patients, mais les laboratoires… C’est la seule question qui puisse nous intéresser. En tant que nous appartenons à un pays capitaliste, la valeur d’usage de la vie est le cadet de nos soucis, bien … Lire la suite Tout pour la valeur d’échange…

N’ayons pas peur des mots, ni des chiffres

MM. Even et Debré ne peuvent s’empêcher de le crier sur tous les toits, ce qui ne peut être rendu qu’en respectant la calligraphie et la couleur du titre qui figure à la page 39 de leur « Guide des 4 000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux » : « DES DÉPENSES DE MÉDICAMENTS DÉLIRANTES : 15 MILLIARDS D’EUROS JETÉS PAR LES FENÊTRES » La … Lire la suite N’ayons pas peur des mots, ni des chiffres

Le saccage prémédité et permanent des pistes de recherche

Par-delà l’éventuel effondrement des entreprises, la spéculation financière frappe par capillarité au cœur même de la recherche fondamentale en réduisant la profondeur des investigations nouvelles au profit des chemins déjà bien fréquentés. Tout ceci parce que, plus le plan de recherche est limité à la sphère du connu, mieux il est rémunéré, et déjà même par anticipation. Voyons comment MM. Even et Debré développent – dans … Lire la suite Le saccage prémédité et permanent des pistes de recherche

Morituri te salutant

Selon les professeurs Even et Debré, en face d’une industrie pharmaceutique reine, le corps médical, pour autant qu’il prescrit les produits dernier cri qu’elle lui recommande, enfile le joli costume de carpette : (page 78) « La plupart des médecins spécialistes ou généralistes ne sont dans ce contexte que des exécutants agissant la main entièrement guidée, littéralement conditionnés, « pavlovisés » par l’industrie. … Lire la suite Morituri te salutant