Vladimir Poutine : oligarque à 40 milliards de dollars ?

Sans entrer dans plus de détails pour l’instant, nous avons vu que Boris Eltsine avait mis à mort l’URSS et qu’il s’était très violemment heurté au parti communiste. Contrairement à ce que nous avions cru pouvoir penser jusqu’à présent, Vladimir Poutine se serait-il, à un moment ou à un autre, rangé dans la même ligne ? … Lire la suite Vladimir Poutine : oligarque à 40 milliards de dollars ?

Vladimir Poutine et la ligne communiste

L’évocation du putsch organisé en 1991, en liaison avec le KGB, par certains membres du gouvernement de Mikhaïl Gorbatchev au détriment de celui-ci nous a orienté(e)s vers trois personnages : Krioutchkov pour la période contemporaine, Andropov pour celle qui avait précédé la venue de Gorbatchev au sommet de l’État soviétique, et Djerzinski pour les toutes premières … Lire la suite Vladimir Poutine et la ligne communiste

Vladimir Poutine et la vie tumultueuse du KGB sous Gorbatchev et Eltsine

Est-il possible de situer Vladimir Poutine au beau milieu de cet affrontement de classes qui s’est manifesté au printemps de 1989, c’est-à-dire au temps d’un Mikhaïl Gorbatchev apparemment triomphant ? Décrivant les comportements alors vivement contrastés des élus au Congrès des députés du peuple de l’URSS, Andreï Kozovoï distingue ceux qui n’admettaient pas le nouveau cours … Lire la suite Vladimir Poutine et la vie tumultueuse du KGB sous Gorbatchev et Eltsine

Vladimir Poutine (31 décembre 1999) : aux limites du possible et de l’impossible

Je vais tout d’abord repartir d’une phrase écrite par Vladimir Poutine dans l’article qu’il a publié sur le site d’un gouvernement dont il était encore le Premier ministre le 31 décembre 1999, c’est-à-dire à la veille de son accession à la présidence par intérim de la Fédération de Russie, après avoir évoqué l’hétérogénéité « des valeurs … Lire la suite Vladimir Poutine (31 décembre 1999) : aux limites du possible et de l’impossible

Vladimir poutine : rien que le temps de voir s’estomper la « grande illusion »

Nous retrouvons Vladimir Poutine alors qu’à la toute fin de l’année 1999, il s’apprête à assurer l’intérim de Boris Eltsine à la présidence de la Fédération de Russie, et qu’il publie, sur le site du gouvernement qu’il dirige encore, un article intitulé « La Russie au tournant du millénaire » qui se présente à la fois comme … Lire la suite Vladimir poutine : rien que le temps de voir s’estomper la « grande illusion »

« La Russie au tournant du millénaire », par Vladimir Poutine

Le jour même – 31 décembre 1999 – où Boris Eltsine annonçait sa démission de la présidence de la Fédération de Russie et son remplacement, le temps d’un intérim, par Vladimir Poutine, celui-ci publiait sur le site officiel du gouvernement dont il était encore le Premier ministre un article qu’il avait intitulé : « La Russie … Lire la suite « La Russie au tournant du millénaire », par Vladimir Poutine

Vladimir Poutine : une mémoire soviétique tenace

Selon la transcription qu’en donne Frédéric Pons – l’un de ses biographes -, Vladimir Poutine serait l’auteur d’une formule désormais devenue célèbre : « Celui qui ne regrette pas l’URSS n’a pas de cœur ; celui qui souhaite sa restauration n’a pas de tête. » (page 43) En Occident, cela ne peut guère que nous choquer : l’Union … Lire la suite Vladimir Poutine : une mémoire soviétique tenace

Vladimir Poutine et le KGB : une histoire d’amour qui supplée aux anciennes carences du Parti communiste d’Union soviétique

Tout en nous penchant sur la biographie de Vladimir Poutine telle qu’elle peut nous être connue en Occident, nous allons essayer de comprendre d’où vient, à cet homme-là, la manifeste clarté de vue dans les affaires internationales qui a fini par modifier complètement la perception que le monde peut avoir, de la Russie, après une … Lire la suite Vladimir Poutine et le KGB : une histoire d’amour qui supplée aux anciennes carences du Parti communiste d’Union soviétique

Vladimir Poutine : « J’étais un pur produit absolument réussi de l’éducation patriotique soviétique. »

Cette citation de Vladimir Poutine, que je reprends pour titre, nous est fournie par Frédéric Pons dans son ouvrage : « Poutine », publié chez Calmann-Lévy en 2014. L’« éducation patriotique soviétique » avouée par Vladimir Poutine comme une caractéristique déterminante de sa personnalité politique était-elle celle que dénoncent en permanence l’Occident et tout spécialement la  France ? Et, pour … Lire la suite Vladimir Poutine : « J’étais un pur produit absolument réussi de l’éducation patriotique soviétique. »