La Libye révolutionnaire dans le monde (1969-2011)

18 - La L révo ds le monde (1969-2011)
Pour accéder à la page d’achat, cliquer ici.

 
La Libye révolutionnaire dans le monde (1969-2011)
 

     Le 1er Septembre 1969, le peuple libyen, qui s’apprête à partir au travail, apprend, par la radio, qu’une révolution a eu lieu à l’aube. La voix mystérieuse d’un homme lisant un Communiqué annonce que, désormais, la Libye est une République Arabe Libyenne…  « où personne ne sera ni maître ni serviteur ». [Page 19] Les premières manifestations de soutien viennent des faubourgs pauvres : « C’est le printemps qui paraît à notre porte. » [Page 23] Le mouvement s’étend… « Un extraordinaire cortège de femmes dévoilées défile dans Tripoli et vient apporter solennellement le témoignage de son appui à la révolution. » [Page 23]

     Quelques jours plus tard, l’équipe des douze jeunes Officiers Unionistes Libres, qui est devenue le CCR (Conseil du Commandement de la Révolution), nomme le Premier ministre, choisi en dehors d’elle, et chargé de constituer un gouvernement. Le 10 septembre, le Conseil des ministres annonce le doublement des salaires les plus modestes, la réduction des loyers de 30 à 40 %, et le placement des banques sous le contrôle du gouvernement, etc. : ce qui sera fait. Très vite, un programme de création de logements est lancé parce que le peuple vit dans des bidonvilles. Lorsque la journée d’école est finie pour les enfants, commencent, dans les classes, des cours du soir pour les adultes parce que le peuple est analphabète.

     Le CCR (Conseil du Commandement de la Révolution) dote la Libye d’une Constitution provisoire en totale rupture avec la Constitution monarchique : datée du 11 décembre 1969, elle est proclamée le 14. En 1970, les bases militaires françaises, britanniques et états-uniennes sont démantelées et les troupes d’occupation sont conviées à déguerpir, avec armes et bagages, du sol libyen.

      En 1973, des CPB (Congrès Populaires de Base) sont constitués dans lesquels le peuple libyen peut décider quasiment de tout ; des CPB (Comités Populaires de Base) sont chargés de mettre en application les décisions. Le premier CGP (Congrès Général du Peuple) réunit un millier de personnes à Tripoli du 5 au 18 janvier 1976 ; il se réunira une nouvelle fois, du 13 au 24 novembre de la même année : les termes définissant la structure politique de la Libye, devenue la RALPS (République Arabe Libyenne Populaire Socialiste), y seront précisés. Par la suite, il se réunira une ou deux fois par an. Le CGP (Congrès Général du peuple) est destiné à définir les grandes options du développement à l’échelle du pays que le CPG (Comité Populaire Général) sera chargé de mettre en application durant l’année.

     Le 2 mars 1977, la RALPS devient la JALPS (Jamahiriya Arabe Libyenne Populaire Socialiste) ou Etat des masses. L’Etat des masses, c’est le peuple libyen se gouvernant lui-même, c’est la démocratie directe. Par sa structure horizontale appuyée sur l’ensemble de la population libyenne, il remet en cause la structure verticale des Etats bourgeois à tendance monarchique, comme celle de la France, de la Grande-Bretagne et des Etats-Unis, chapeautée par une infime minorité de personnes.

     En 1986, les CPB (Congrès Populaires de Base) élaborent de nouveaux textes législatifs sur « les biens mal acquis » et sur « la propriété foncière ». Concernant celle-ci… « La terre, en Jamahiriya Arabe Libyenne Populaire et Socialiste, n’est la propriété de personne, elle ne peut être l’objet de transaction ni de transfert de propriété. » [Page 208] La maison appartient à celui qui l’habite, tant qu’il l’habite et l’entretient. Il en est de même pour la ferme et la terre y afférente : la ferme appartient à celui qui l’habite et l’entretient et la terre appartient à celui qui la cultive tant qu’il la cultive, dans le cadre de l’usage familial, c’est-à-dire sans exploitation du travail de quelqu’un, extérieur à la famille, qui serait salarié. Il en est de même pour toutes les branches professionnelles. Dans la société socialiste, il n’y a pas de salarié(e)s mais des associé(e)s : le revenu du travail appartient à celui-celle qui travaille et ne peut donc provenir d’une production faite au profit d’un tiers.

     Durant ces 42 années, de 1969 à 2011, des relations s’établissent entre la Libye et les autres pays africains, bien sûr, mais aussi entre la Libye et les autres pays dans le monde : la France, la Yougoslavie puis les pays des Balkans, l’URSS puis la Russie, l’Irak, la Syrie, le Qatar, l’Arabie saoudite, Cuba, l’Argentine, l’Iran, le Venezuela, etc. Non, la Libye n’est pas un pays isolé sur le plan international.

Françoise Petitdemange

    


3 réflexions sur “La Libye révolutionnaire dans le monde (1969-2011)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.