1. En Syrie, depuis 2011, une guerre civile allumée par des exilé(e)s et doublée d’une guerre coloniale

1-0et1-en-2013

En 2013…

1
En Syrie, depuis 2011,
une guerre civile allumée par des exilé(e)s
et doublée d’une guerre coloniale

Que reprochent, depuis 2011, les chefs des États occidentaux (États-Unis, Grande-Bretagne, France) et les monarques du Golfe au président de la république arabe syrienne, Bachar El Assad ?

De défendre son pays contre un groupe de prétendu(e)s rebelles exilé(e)s depuis des années, voire des décennies, et qui rejettent le vote du peuple syrien ?

De défendre son pays contre une minorité qui veut imposer, à la majorité de la population syrienne, une oligarchie bourgeoise de type occidental qui lui permettrait, à cette minorité, de squatter les plus hautes fonctions politiques et économiques du pays pour ouvrir les portes de la Syrie aux capitaux privés étrangers, c’est-à-dire occidentaux ?

De défendre son pays contre des mercenaires (rebelles, troupes de Daesh…) que les fausses démocraties et les vraies monarchies arment ?

Quelles sont les forces armées qui défendent la République Arabe Syrienne, présidée par Bachar El Assad, contre les armées d’opposition  ?

  1. L’armée de la République Arabe Syrienne (et non l’armée de Bachar El Assad, comme disent certain(e)s journalistes), dont les Brigades du Baas et la Résistance syrienne ;

  2. La Russie ;

  3. L’Iran dont le Hezbollah ;

  4. Le FPLP-CG (Front Populaire de Libération de la Palestine-Commandement Général).

Quelles sont les armées opposées à la République Arabe Syrienne ?

Des groupes hétéroclites :

  1. L’ASL (Armée syrienne libre) composée de prétendus rebelles, dont l’objectif vise au renversement de Bachar El Assad – élu en 2000, réélu en 2007 puis en 2014 (en pleine guerre) – et à la disparition du Parti baasiste, pour établir une démocratie (ou, plutôt, une oligarchie bourgeoise). Cette ASL est financée et équipée par les États-Unis, la France, la Grande-Bretagne, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Croatie, par la Turquie, l’Arabie saoudite, le Qatar, l’État sioniste, par la Jordanie, le Koweït, les ÉUA (Émirats Arabes Unis), par la Libye qui, depuis la contre-révolution et la guerre coloniale de 2011 et l’assassinat du Guide révolutionnaire Muammar Gaddhafi, est soumise aux colonisateurs occidentaux comme la monarchie du roi fantoche Idriss 1er était soumise aux colonisateurs français, britanniques, états-uniens jusqu’à la Révolution du 1er Septembre 1969 ;

  2. Le Front al-Nosra, groupe de salafistes djihadistes qui veut renverser le président élu et réélu, Bachar El Assad, et instaurer, à la place d’une république laïque, un califat régi par la charia la plus réactionnaire (il est considéré comme une entité terroriste) ;

  3. Le Jund al-Aqsa (idem) ;

  4. Le Parti islamique du Turkestan (idem) ;

  5. La Turquie, mais depuis la tentative de Coup d’État des 15-16 juillet 2016, à Istanbul et à Ankara, qui a failli balayer Recep Tayyip Erdoğan, elle ne sait plus très bien du quel côté se mettre…

Des groupes d’oppositions politico-économiques en exil : 

     1. La CNFOR (Coalition nationale des forces de l’opposition et de la révolution) créée à Doha, au Qatar, pour regrouper les opposants au régime Baas dont est issu Bachar El Assad, en menant des opérations en Syrie et… dans d’autres pays ! Ce conglomérat comprend le CNS (Conseil national syrien) qui est fait de bourgeois moyens, opposés au président élu et réélu, Bachar El Assad, qui, pendant que les autres s’entretuent sur place, restent en salle d’attente à l’étranger, dans l’espoir de se jeter sur les places à prendre une fois que les armes se seront tues, et le CNK (Conseil national kurde) qui s’oppose, lui aussi, à Bachar El Assad mais pour obtenir l’autonomie des Kurdes.

D’autres oppositions :

  1. Le PYD (Parti de l’union démocratique) kurde qui rassemble des socialistes libertaires, des féministes, des écologistes, et qui s’oppose au CNS ; il comprend deux tendances : le YPG (Unités de protection du peuple) qui est constitué, entre autres, de volontaires étrangers (occidentaux), et le YPJ (Unités de protection du peuple), qui protègent le peuple… kurde ? en faisant bombarder le peuple syrien ? ;

  2. Le PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan), qui prétend à une démocratie directe et revendique l’autonomie des Kurdes au sein d’une fédération démocratique du Moyen-Orient ; il inclut le HPG (Force de défense du peuple)… kurde ? en faisant bombarder le peuple syrien ?

  3. Le MFS (Conseil militaire syriaque), constitué de chrétiens qui prétendent protéger les populations assyriennes ;

  4. L’Armée Al-Sanadid qui ne se prononce pas pour ou contre la République Arabe Syrienne et son président élu, Bachar El Assad, mais qui s’oppose à l’ÉI (État Islamique). En se plaçant du côté des belligérants opposés à Bachar El Assad ?

  5. L’État Islamique qui allie le salafisme, le djihadisme, le takfirisme, le panislamisme, l’anti-chiisme (mais aussi l’anti-sunnisme puisque Bachar El Assad est un sunnite), l’antioccidentalisme tout en acceptant les armes et l’argent des pays occidentaux et de leurs amis, les monarques du Golfe…

  6. Enfin, la coalition prétendument opposée à l’ÉI (État Islamique), qu’elle ne cesse de traiter « d’organisation terroriste » mais qu’elle finance et arme, et qui est, en réalité, une coalition contre le régime baasiste et contre le président élu Bachar El Assad. Elle est constituée par les armées, appuyées par les médias du mensonge, des fausses démocraties ou, plutôt, des oligarchies bourgeoises (États-Unis, France, Turquie, État sioniste) et des monarchies (Grande-Bretagne, Australie, Pays-Bas, Belgique, Danemark, Canada, Arabie saoudite, Émirats Arabes Unis, Bahrein, Qatar, Maroc, Jordanie), les unes et les autres imposant leur dictature aux peuples du monde…

Les chefs de ces pays prétendent… quoi, au juste ? Renverser une République et un président élu et réélu par la population syrienne ? Au mépris du peuple syrien ? Au mépris des peuples du monde.

Françoise Petitdemange
10 décembre 2016

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s