Impérialisme !… De la coupe aux lèvres…

Le Livre blanc (2008) nous rappelle, comme en passant, que certains espaces sont déjà à portée de fusil :
« Les pays européens sont présents militairement à des titres divers, au Tchad, en Palestine, au Liban, en Irak et en Afghanistan. Dans ces conditions, l’Europe et la France sont probablement appelées à s’engager davantage encore à l’avenir dans l’ensemble de la zone, pour aider à la prévention et au règlement des crises. » (page 44)

vautour

Il faut donc en tirer les conséquences jusqu’au bout :
« La France et l’Europe ne peuvent se désintéresser du continent qui leur est le plus proche. L’Afrique, riche de nombreux atouts, dispose d’un potentiel humain et économique considérable. A long terme, ces capacités pourraient lui permettre de figurer parmi les acteurs de premier plan de la croissance économique et de la sécurité mondiales. Néanmoins, la poursuite de l’essor démographique, la faiblesse des structures étatiques et la mauvaise gouvernance risquent de freiner encore longtemps le développement et une répartition équitable de ses gains. » (page 44)

…qui pourraient devenir les nôtres… un tout petit peu : il va donc falloir y mettre bon ordre… en faisant régner l’équité que promet la mise en œuvre des droits de l’homme (à coups de fusil)…

Ensuite, et comme chacun le sait bien, l’appétit vient en mangeant :
« La zone qui s’étend de la Mauritanie au Pakistan restera cruciale pour l’Europe à l’horizon 2025. Les prévisions démographiques postulent un doublement de la population d’ici 2030, tandis que les perspectives économiques demeurent limitées, les taux de chômage élevés, les systèmes d’éducation peu adaptés, et les régimes politiques contestés. » (page 45)

Tout un Far-West, direction plein Sud… qui ne pourra guère espérer se tourner un jour vers la production d’objets manufacturés… Adieu, la meilleure protection contre les saisies d’une… rente… qui est pourtant déjà là et qui tend ses petits bras à l’Europe et à son fer de lance militaire, la France« Les richesses naturelles sont essentiellement constituées d’hydrocarbures (deux tiers des réserves mondiales). » (page 45)

Tout ça : deux tiers des réserves mondiales d’hydrocarbures ! Rien que pour quelques coups de fusil bien ajustés… Nous serions bien bêtes de nous en priver.

Or, et c’est là une chance que nous nous devons de ne surtout pas mésestimer : ces régions ne se sortiront pas  avant longtemps du bazar politique, économique et social dans lequel elles se trouvent :
« L’hydrologie est très défavorable et la région devrait connaître des problèmes sévères d’accès à l’eau potable, renforcés par les changements climatiques et les poussées migratoires. Dans ce contexte, la radicalisation des sociétés, l’opposition entre chiites et sunnites, les tentatives d’Al-Qaida pour s’approprier les luttes nationales sont autant de risques de déstabilisation supplémentaires. En outre, l’enlisement des processus de paix, la persistance des conflits (Liban, Irak, Afghanistan) ou des menaces de déstabilisation (Pakistan) ne laissent pas prévoir de solutions dans les prochaines années. » (Le Livre blanc, page 45)

Mais, évidemment, il ne faudra pas non plus se laisser endormir.

Michel J. Cuny

Clic suivant : Pour en finir avec la Cinquième République

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s