Pour en finir avec la Cinquième République

Les Éditions Paroles Vives annoncent la parution d’un nouvel ouvrage de Michel J. Cuny :

Pour en finir avec la Cinquième République
Histoire de l’étouffement du suffrage universel

21 - CR

Ce livre électronique d’un peu plus de 500 pages est le résultat de travaux de recherche qui se sont étendus sur plus de quatre décennies. Il permet de constater que la mise en œuvre, en 1958, de la Constitution de la Cinquième République – à la suite d’un coup d’État perpétré au profit du général Charles de Gaulle – correspondait à la solution enfin obtenue par la grande bourgeoisie française – et au moyen d’une pression militaire inouïe – d’un problème énoncé dès 1905 par Charles Benoist, futur précepteur du comte de Paris… Il s’agissait de mettre un frein à ce terrible suffrage universel (masculin) établi en 1848, et à ses dangereuses conséquences que voici :
« Tandis qu’auparavant on avait légiféré pour la propriété, et presque uniquement pour elle, maintenant on allait légiférer presque uniquement pour le travail ; ou du moins jamais à présent le travail ne serait oublié, et toujours, dans toute la législation, on se placerait de préférence au point de vue du travail. » (Charles BenoistLa Crise de l’État moderne, tome I, Plon-Nourrit 1905, page 8-9.)

Nous l’avons constaté depuis quelques mois : désormais les lois qui visent à l’abaissement de la condition salariale sont directement dans la main du pouvoir exécutif (président de la République, Premier ministre et gouvernement), et ceci au détriment du pouvoir législatif (Assemblée nationale, principalement) et des vœux d’une grande partie du peuple français travailleur.

Il faudrait s’y résoudre, paraît-il : la dictature bourgeoise fonctionne à merveille.

Mais un retour sur l’histoire de la carrière politique d’un De Gaulle nous permettra de beaucoup mieux comprendre pourquoi et comment nous en sommes arrivé(e)s là, tout en nous donnant un aperçu de ce qu’il faudrait entreprendre pour revivifier le rôle du suffrage universel dans notre pays, et passer à une vie collective enfin digne de ce nom.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s