32. Le martyre de Muammar Gaddhafi, de Moatassem Billah Gaddhafi, d’Abou Bakr Younis Jaber et la destruction de sépultures

(Documentaire sur la Libye d’A. Vitkine, diffusé sur France 3, le 9 avril 2015. Analyse.)

Lors de l’attaque d’un convoi de voitures à proximité de Syrte, le 20 octobre 2011, par une unité aérienne de l’OTAN dans laquelle se trouve un avion français, c’est environ deux cents hommes qui meurent brûlés vifs dans leurs voitures. L’homme du pays, Muammar Gaddhafi, qui se trouve à bord de l’une d’elles, est arrêté, maltraité et lynché : prisonnier d’un petit groupe armé, il sera insulté, frappé, traîné à terre, écorché vif, assassiné au nom des droits de l’homme.

Muammar Gaddhafi ne pouvait être traité ainsi sans un ordre du ou des chef(s) d’Etat(s) français, britannique, états-unien. Sans un ordre donné expressément par ces commanditaires occidentaux, les exécutants du crime ne se seraient pas risqués à ce genre d’actes qui ont été commis de sang-froid ou dans l’ivresse de la haine. Cette lente agonie d’un homme de 69 ans, arrêté, alors qu’il était blessé et sans plus aucune défense, est le plus grand crime politique du XXIème siècle qui devrait être jugé par un Tribunal Populaire International. Son fils Moatassem Billah, arrêté en même temps que lui, a été torturé à mort : ses dents lui ont été arrachées de la bouche. (Ceci fait penser aux deux dents arrachées sur le cadavre de Patrice-Émery Lumumba après son assassinat, en 1961, commandité par les colonisateurs occidentaux. Les tortionnaires, au service des puissances occidentales, ont repris des coloniaux et des nazis leurs méthodes d’hommes non civilisés.) Celui qui faisait partie du Comité Central des Officiers Unionistes Libres et qui avait fait la Révolution du 1er Septembre 1969, le seul Noir du groupe, Abou Bakr Younis Jaber, lui-même arrêté, est mort dans des conditions aussi terribles.

XXXII 1 - Muammar Gaddhafi, la GJALPS, les Etats-Unis d'Afrique

 

Muammar Gaddhafi,
Révolution du 1er Septembre 1969,
GJALPS (Grande Jamahiriya Arabe Libyenne Populaire Socialiste),
Etats-Unis d’Afrique en voie d’être créés…

 

XXXII 2 -Moatassem Billah Gaddhafi

 

 

Moatassem Gaddhafi, l’un des enfants
de Muammar Gaddhafi
et de Safiya Farkash Gaddhafi

 

 

XXXII 3 - Abu Bakr Younis Jaber, Révolutionnaire du 1er Septembre 1969, Secrétaire à la Défense, 2011

 

Abou Bakr Younis Jaber,
Révolution du 1er Septembre 1969,
L’un des douze membres du CCR
(Conseil du Commandement de la Révolution),
Chef d’Etat-Major des Forces armées 

 

La famille de l’un des révolutionnaires, Khouildi El Hamidi, a été décimée par l’OTAN,
dans la nuit du 19 au 20 juin 2011.
Muammar Gaddhafi, Moatassem Billah, Abou Bakr Younis Jaber
ont été visés, ainsi que les autres membres du convoi, par l’Organisation Terroriste de l’Atlantique Nord,
le 20 octobre 2011.

Blessés, ils ont été martyrisés par les amis des chefs d’Etats français, britannique, états-unien.
Morts, leurs corps ont été maltraités.
Honte à ces chefs d’Etats occidentaux, sauvages et criminels,
qui, en donnant des ordres barbares, sont sortis de l’humanité. 

Tout cela est le fait d’actes des amis de Nicolas Sarkozy, de David Cameron, de Barack Obama et d’Hillary Clinton, et de leurs cliques, du grand défenseur des droits de l’homme, le Polichinelle Bernard-Henri Lévy. Quatre ans après la fin de la guerre capitaliste-impérialiste-colonialiste, la FIDH (Fédération Internationale des Droits de l’Homme) continue, lâchement, à passer sous silence toutes les violences extrêmes, suivies de crimes qui ont été commis sous l’influence de sa propagande puante… qui se poursuit pour tuer les peuples palestinien, afghan, irakien, tunisien, égyptien, libyen, syrien, malien, ukrainien, russe, sahélo-saharien…

XXXII 4 - Un Libyen devant les photos des victimes tuées par les propagandistes puants de la fausse démocratie occidentale

Un Libyen devant les photos des victimes tuées par l’OTAN.
L’Opération « Unified Protector » du Commandant militaire,
le boucher à l’émeri, Charles Bouchard, dont les bombes protégeaient les civils,
de l’extrême droitier, Anders Fogh Rasmussen, secrétaire général de l’OTAN,
et de tous leurs acolytes, a fait combien de mort(e)s ?
Libye, 2011.

La tombe de la mère de Muammar Gaddhafi, ainsi que les tombes de trois autres membres de la famille Gaddhafi, ont été profanées, dans la demeure familiale de Syrte, par les amis des sionistes Nicolas Sarkozy, David Cameron, Bernard-Henri Lévy, de la mafieuse Hillary Clinton et du piètre Barack Obama… [https://mounadil.wordpress.com/2011/11/02/la-profanation-de-la-tombe-de-la-mere-de-mouammar-kadhafi/] Ces actes, sont-ils en concordance avec les droits de l’homme ? En tout cas, ils sont contraires aux règles de l’Islam et de toute autre religion, et au respect que l’humanité doit à ses morts.

XXXII 5 - Les tombes de la Famille Gaddhafi profanées par les amis des chefs d'Etats occid.x criminels, 2011

Bombarder un peuple de six millions d’habitant(e)s sous le prétexte de le protéger,
détruire les infrastructures et disloquer les superstructures de la Libye,
empêcher la création des Etats-Unis d’Afrique,
faire la chasse aux Révolutionnaires du 1er Septembre 1969 et à leurs familles pour les assassiner,
martyriser le Guide révolutionnaire, son fils, son ami Abou Bakr Younis Jaber,
ce n’était pas encore assez pour les chantres occidentaux des droits de l’homme,
des valeurs républicaines, et de tous les mensonges qui vont avec.
Ils ont laissé leurs amis d’Al Qaïda profaner les tombes de la famille Gaddhafi. 

Suite : 33. « Kadhafi »… « une menace réelle sur la Libye » Vraiment ? Sarkozy, « une menace réelle » sur la France et les autres pays ? Assurément !

Françoise Petitdemange


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.