De la direction collégiale de l’État soviétique à la dictature personnelle d’un Gorbatchev sans foi ni loi…

Une première remarque s’impose, selon Andreï Gratchev, l’un des personnages qui auront connu de près toute cette histoire de la destruction de l’Union soviétique. Elle concerne la persistance de l’une des caractéristiques essentielles de la structure de pouvoir mise en place par la dictature du prolétariat ouvrier et paysan : le contrôle exercé en permanence par … Lire la suite De la direction collégiale de l’État soviétique à la dictature personnelle d’un Gorbatchev sans foi ni loi…

Chine communiste : quand l’Occident prend l’ombre pour la proie…

« L’Allemagne victorieuse de la Seconde Guerre mondiale ? » (document n° 142) [Pour revenir au document n° 1, cliquer ici] Tandis qu’Alexandre Mirlicourtois continue à se mélanger un peu les pinceaux en ferraillant dur contre les prétendues manœuvres comptables d’un régime chinois auquel il accorde tout de même quelques résultats tangibles, nous allons constater qu’Olivier … Lire la suite Chine communiste : quand l’Occident prend l’ombre pour la proie…

Une rock-star pour les jeunes générations d’Occident : le parti communiste chinois

« L’Allemagne victorieuse de la Seconde Guerre mondiale ? » (document n° 141) [Pour revenir au document n° 1, cliquer ici] Lénine nous l’a dit : la révolution bolchevique devait pouvoir apprendre à compter par dizaines de millions les intervenants de la politique qu’elle aurait à mener sur son territoire. Cette connaissance, elle ne pouvait pas … Lire la suite Une rock-star pour les jeunes générations d’Occident : le parti communiste chinois

15 – De la Révolution libyenne (1969-2011) à un rêve impossible dans les prétendues démocraties occidentales

15 – De la Révolution libyenne (1969-2011) à un rêve impossible dans les prétendues démocraties occidentales Mohammed Idriss El-Mahdi El-Senussi (1889 en Cyrénaïque, province de l’Empire ottoman-1983 au Caire, Égypte) ; Roi Idriss 1er (déc 1951-sept 1969) Sayyida Fatima el-Sharif (1911 à Koufra, Empire ottoman menacé par la colonisation italienne-2009 au Caire, Égypte), 4ème épouse du roi … Lire la suite 15 – De la Révolution libyenne (1969-2011) à un rêve impossible dans les prétendues démocraties occidentales

La voie royale de la falsification sioniste : restaurer sournoisement l’innocence nazie…

Nous poursuivons l’analyse de la Préface rédigée par l’historien spécialiste de l’Holocauste, Ilya Altman, pour l’édition russe du Livre noir sur l’extermination des Juifs d’URSS… Nous avions vu qu’un travail souterrain s’était organisé entre les États-Unis et les responsables, en Russie soviétique, de la mise au point du manuscrit : les dirigeants du CAJ (Comité antifasciste … Lire la suite La voie royale de la falsification sioniste : restaurer sournoisement l’innocence nazie…

La manœuvre sioniste du Livre noir (1943-1944) : un an de tractations secrètes avec les USA

L’édition française (Actes Sud, 1995) du Livre noir sur l’extermination des Juifs d’URSS, dont la rédaction initiale avait été dirigée par Ilya Ehrenbourg et Vassili Grossman dès la fin de la Seconde Guerre mondiale, nous offre une Préface à l’édition russe, édition intervenue de façon très tardive, puisque ce livre n’avait pas reçu l’autorisation de … Lire la suite La manœuvre sioniste du Livre noir (1943-1944) : un an de tractations secrètes avec les USA

Quand les sionistes font le tri parmi les victimes de la folie nazie…

Je rappelle que nous scrutons l‘Avertissement que l’éditeur, c’est-à-dire Michel Parfenov, a rédigé pour l’édition française (1995) du Livre noir que Vassili Grossman et Ilya Ehrenbourg avaient consacré, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, à l’extermination des Juifs d’URSS par les nazis… Nous avions vu qu’un procès avait été intenté par les autorités soviétiques … Lire la suite Quand les sionistes font le tri parmi les victimes de la folie nazie…

Les crimes de Staline, selon les sionistes ?… La preuve : les SS l’ont dit

Nous poursuivons notre lecture de l‘Avertissement de l’éditeur, rédigé par Michel Parfenov pour l’édition française (Actes Sud, 1995) du Livre noir, consacré par Vassili Grossman et Ilya Ehrenbourg à l’extermination, par les nazis, des Juifs d’URSS… Nous avons vu que, dès les premiers lignes, la confusion s’installe. Il y aurait eu un « pacte germano-soviétique ». Je … Lire la suite Les crimes de Staline, selon les sionistes ?… La preuve : les SS l’ont dit

L’extermination des Juifs d’URSS ?… Mais c’est la faute à Staline, voyons !…

Dans la quarantaine de pages que Stéphane Courtois a placée en introduction du Livre noir du communisme – Crimes, terreur, répression, publié sous sa responsabilité en 1997, il renvoie à Vassili Grossman, dont il indique qu’il « fut l’un des maîtres d’œuvre du Livre noir sur l’extermination des Juifs d’URSS ». Soulignons que Vassili Grossman était juif … Lire la suite L’extermination des Juifs d’URSS ?… Mais c’est la faute à Staline, voyons !…