1976 : Michel J. Cuny s’adresse à ceux qui paraissent pouvoir lui tendre la main

En ce qui concerne la scène nationale, nos archives font apparaître une lettre à Jean-Paul Sartre en date du 21 juin 1976, ainsi qu’une autre (2 février 1977) à Henri Lefebvre, l’un des meilleurs connaisseurs de la pensée marxiste dans la France de ce temps-là. Nous retrouvons aussi, à l’échelle départementale, une lettre adressée au … Lire la suite 1976 : Michel J. Cuny s’adresse à ceux qui paraissent pouvoir lui tendre la main

A la guerre comme à la guerre

Cette émission « Pièces à conviction » du 13 novembre 2013 était donc centrée sur la question du « prix » du médicament. Il s’agissait manifestement de nous faire adhérer, en matière de produits de santé, à un système de concurrence par les prix. De façon plus ou moins sournoise, nous l’avons vue mettre en scène ce système, utilisé ailleurs, qui permet d’obliger le patient, … Lire la suite A la guerre comme à la guerre

Qui aime bien châtie bien… après coup

Le héros – et ses façons à lui d’agir – ne prennent l’ampleur qu’exige une mise en scène efficace, que pour autant que le défi à relever s’ente sur une situation suffisamment désastreuse.  Directeur général de Sanofi depuis peu, Chris Viehbacher n’est évidemment pas responsable des délabrements qu’il a dû y découvrir… Mais il paraît que ses tout premiers … Lire la suite Qui aime bien châtie bien… après coup

L’hallali d’un certain système de soins ?

En 2012, répondant à la publication annoncée du « Guide des 4.000 médicaments » rédigé par Philippe Even [photographie jointe] et Bernard Debré, Christian Lajoux, président du LEEM (Les Entreprises du Médicament) avait déclaré à l’AFP : « J’attire l’attention sur le côté déstabilisant et dangereux de lâcher en pâture autant d’informations dont certaines sont tout de même imprécises et pas documentées. … Lire la suite L’hallali d’un certain système de soins ?

Le mot plutôt que la chose, ou comment se construit un discours historique pervers

Selon Ernst Nolte, la « peur » dissimulée mais explicative de la « haine » finalement manifestée au grand jour par Hitler et le nazisme n’a plus été à démontrer sitôt que l’attention de cet auteur s’est trouvée attirée par un mot rencontré dans la biographie de Lénine écrite par David Schub. Ce mot est tiré d’un discours de … Lire la suite Le mot plutôt que la chose, ou comment se construit un discours historique pervers