3-La justice française… Pour le Rwanda ? Euh…

La guerre civile, au Rwanda,
a duré du 1er octobre 1990 au 4 août 1993,
puis a repris du 7 avril au 18 juillet 1994.
Elle opposait le FPR aux FAR.

Le Rwanda

L’armée du FPR (Front Patriotique Rwandais) était soutenue
par l’Ouganda (président : Yoweri Museveni)
et les États-Unis (président : le coureur de jupons Bill Clinton).

Les FAR (Forces Armées Rwandaises) de l’État rwandais
étaient soutenues politiquement et militairement
par la France (président : le décoré de Vichy François Mitterrand)
et le Zaïre (président-dictateur : Joseph-Désiré Mobutu).

Le génocide, perpétré, sur le sol rwandais, du 7 avril au 18 juillet,
par les Hutus qui voulaient, coûte que coûte,
conserver le pouvoir contre les Tutsis

un pouvoir qui convenait à la France,
a fait 800.000 morts, en majorité des Tutsis.

Le génocide s’arrêta avec
la victoire militaire et politique du FPR.

La France est, de nouveau, mise en cause, en ce mois de mai 2022,
dans la protection des génocidaires,

qu’elle a fait partir vers le Zaïre.
Cela fait 28 ans…
Étrangement, les procès concernant ce génocide
ont lieu… à Paris, c’est-à-dire dans un pays pas tout à fait neutre
dans cette affaire.
Autrement dit, la France est juge et partie dans la suite à donner à ces crimes !

La petite abeille perplexe devant une drôle de justice
pour de si terribles événements

Les grandes abeilles en colère
dans une France qui se moque des populations rwandaise et française !

19 mai 2022


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.