VI – 1 – La République Populaire de Chine, la Fédération De Russie, et l’Afrique

VI – 1 – La République Populaire de Chine,
la Fédération De Russie,
et l’Afrique

La République Populaire de Chine et la Fédération de Russie se sont plusieurs fois associées pour opposer leur veto aux desiderata belliqueux des pays occidentaux tournés notamment contre l’Afrique, au Conseil de sécurité de l’ONU.

Ces trois pays sont immenses par leur superficie et importants par leur population.

La Chine, avec une superficie de 9.561.000 km2, représente plus de 17 fois celle de la France.

La Russie, avec une superficie de 17.098.000 km2, représente plus de 30 fois celle de la France.

LAfrique, avec une superficie de 30.312.000 km2, représente plus de 54 fois celle de la France.

La France, sans ses colonies, couvre 552.000 km2.

Les chiffres, pour 2017, donnent une population chinoise de 1.386,8 millions d’habitant(e)s, soit largement plus d’un milliard, une population russe de 146,8 millions d’habitant(e)s, une population africaine de 1.250 millions d’habitant(e)s, soit, là aussi, largement plus d’un milliard ; celle de la France atteint… 65 millions d’habitant(e)s. [Chiffres repris de Population & Sociétés, Tous les pays du monde (2017), N° 547, Septembre 2017.] 

Si la République Populaire de Chine et la Fédération de Russie apportent leur concours au développement de l’Afrique, les populations de ce continent en verront les effets sur les infrastructures. Il est triste, pour moi, de penser que Muammar Gaddhafi ne pourra être témoin des résultats.

La République Populaire de Chine avance à grands pas dans tous les domaines.

Mao Tsé-Toung, qui fut le premier président de la RPC (République Populaire de Chine), de 1954 à 1959, et président du PCC (Parti Communiste Chinois) de 1943 à 1976, a poursuivi, avec le peuple chinois, un but qui paraissait totalement impossible à atteindre : que chaque homme, chaque femme, chaque enfant vivant en RPC puisse avoir son bol de riz (aliment de base de la société chinoise), se vêtir et s’instruire et, surtout, développer un schéma d’organisation générale de la société.

Dans les années 1960, les médias en France se moquaient de l’habit des Chinois et des Chinoises : un pantalon et une veste au col Mao. Mao Tsé-Toung portait lui aussi cet habit. À cette époque, l’industrie textile française battait de l’aile mais certain(e)s se faisaient encore des illusions. Il y a quelques années, la Chine a donné un essor considérable à son industrie, en particulier celle du textile, à faire pâlir d’envie les pays en voie de désindustrialisation comme la France où, hormis quelques petites unités, ici et là, le textile n’existe plus.

Sur le plan de la santé, la France est un pays en voie de sous-développement : faute de médecins, combien de personnes meurent à terme d’un manque de soins chaque année ? À ce propos, lors d’un discours, ce 18 septembre 2018, le président Emmanuel Macron est tout en langue… À suivre…

Un État capitaliste comme la France, qui prône la concurrence à tout va, ne reconnaît pas la MTC (Médecine Traditionnelle Chinoise) à l’intérieur du pays : là, il craint… le côté exemplaire des pratiques thérapeutiques chinoises. La MTC (Médecine Traditionnelle Chinoise) n’est pas mutilante comme les médecines officielles des pays occidentaux capitalistes-impérialistes-colonialistes. Cependant, les médecins pratiquant la MTC (Médecine Traditionnelle Chinoise) en France, diplômés de la République Populaire de Chine, ne sont pas reconnus comme docteurs : ils n’ont pas le droit de porter le titre, et leur exercice de la médecine sur le sol français est limité.

Sans doute feraient-ils de l’ombre à la médecine officielle française qui ne jure que par les profits que peut générer chaque client(e) – on ne dit plus patient(e) – pour certains grands intérêts, à travers la sécurité sociale qui finit par ne plus financer que ceux-ci.

Voilà jusqu’où va l’incurie criminelle des pays capitalistes.

Cf. Michel J. CUNY, Une santé aux mains du grand capital – L’alerte du Médiator, Éditions Paroles Vives, (1ère édition 2011).

Françoise Petitdemange
18 septembre 2018


5 réflexions sur “VI – 1 – La République Populaire de Chine, la Fédération De Russie, et l’Afrique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.