IV. 142 – Une conférence de presse russo-syrienne très instructive

IV. 142 – Une conférence de presse russo-syrienne
très instructive

Le 30 août 2018, le ministre russe des Affaires Étrangères, Sergueï Lavrov, qui venait de s’entretenir avec le vice-président du Conseil des ministres et ministre syrien des Affaires Étrangères et des Expatriés, Walid Mouallem, s’exprimait ainsi lors d’une conférence de presse conjointe, à Moscou :
« Nous avons constaté avec satisfaction que la majeure partie du territoire syrien avait été libérée des terroristes. Il reste encore à éliminer les foyers terroristes qui persistent, notamment dans la zone de désescalade d’Idleb. Il est inadmissible que les terroristes qui s’y trouvent retranchés – avant tout du Front al-Nosra – tentent d’utiliser cette zone de désescalade pour préparer des attaques contre les positions de l’armée syrienne et même pour tenter d’attaquer avec des drones le territoire de la base militaire russe de Hmeimim.
Nous avons échangé nos points de vue sur le déroulement des actions pour la séparation effective entre l’opposition armée disposée au dialogue avec le gouvernement syrien, d’une part, et les terroristes de l’autre. Nous avons évoqué les négociations qui se poursuivent à ce sujet entre la Fédération de Russie et la République turque.
Nos amis syriens ont évoqué leurs efforts pour organiser des trêves locales supplémentaires avec les groupes armés qui se trouvent à Idleb et voudraient prendre leurs distances du [avec le] Front al-Nosra, ainsi que pour assurer la sécurité de la population civile dans cette zone de désescalade. »

Parce que les États occidentalo-golfico-sionistes veulent faire accroire que la Syrie – qu’ils souhaitaient dépecer pour imposer, aux différents morceaux restants, leur système politico-économique – se débarrasse de ses citoyen(ne)s, comme s’ils-si elles n’avaient pas fui les bombardements ennemis, les décapitations effectuées par les groupes d’Al-Qaïda et de Daesh, et les attaques à l’arme chimique menées par les mêmes groupes avec l’appui des “Casques blancs”, Sergueï Lavrov rappelle ce qui suit :
« Nous avons abordé les questions liées à la mise en place des conditions pour le retour au plus vite des réfugiés syriens et des déplacés internes à leur foyer. Le Ministre syrien des Affaires étrangères et des Expatriés Walid Mouallem a expliqué ce qui était entrepris par le gouvernement syrien pour permettre un tel retour en garantissant à ceux qui revenaient la sécurité et l’assurance d’une attitude non discriminatoire envers eux. »

Walid Mouallem et Sergueï Lavrov

Après avoir mis en avant des prétextes fallacieux, les États occidentalo-golfico-sionistes ont plongé l’Irak dans le chaos et, pour qu’il ne puisse se relever, ils ont fait assassiner Saddam Hussein après un procès bâclé. En 2011, ils ont attaqué les superstructures et les infrastructures de la Libye que le peuple avait mises en place et financées au fil des 42 années de développement du pays et, pour que l’État des masses ne puisse se relever, ils ont fait assassiner le Guide révolutionnaire Muammar Gaddhafi. La même année, 2011, ils ont attaqué la Syrie pour imposer un système politico-économique à leur convenance et, pour que la République Arabe Syrienne ne puisse se relever, ils cherchent par tous les moyens à évincer Bachar El-Assad de la présidence où l’a réélu le peuple syrien.

Cette guerre impérialiste-colonialiste dure depuis sept années : aucun des pays qui ont attaqué l’Irak, la Libye, la Syrie, ne veut voir la fin du cauchemar pour le peuple syrien. C’est bien ce qui ressort de leurs agissements et de leurs déclarations intransigeantes et que Sergueï Lavrov met en évidence, ici :
« Nous savons bien que le progrès dans le processus de paix syrien et la lutte contre le terrorisme, dans le règlement des problèmes humanitaires et la mise en place des conditions pour le retour des réfugiés, ne plaît pas à tout le monde. Des tentatives sont entreprises pour bloquer ces processus en utilisant différents provocateurs, y compris des extrémistes et les provocateurs connus qui se font appeler Casques blancs et sont connus pour mettre en scène de prétendus cas d’usage d’armes chimiques par le gouvernement syrien afin que les pays occidentaux aient un prétexte pour frapper la Syrie. Une nouvelle provocation est en cours de préparation afin de compliquer l’opération antiterroriste à Idleb. Faits en main, par le biais des ministères de la Défense et des Affaires étrangères, nous avons clairement et fermement mis en garde nos partenaires occidentaux contre ce “jeu avec le feu”.
Au lieu de poursuivre des projets géopolitiques unilatéraux, nous appelons tous les membres de la communauté internationale, y compris les pays arabes, l’Europe et les USA, à unir leurs efforts pour rendre la Syrie pacifique et stable. La stabilité de ce pays est primordiale pour garantir la sécurité et la prospérité de tout le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord. »

Mais autant demander à des criminels, multirécidivistes jamais punis, de renoncer à leurs crimes…

[Le Ministère des affaires étrangères de la Fédération de Russie, Politique étrangère/Actualités, Allocution et réponses à la presse du Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov lors d’une conférence de presse conjointe à l’issue de son entretien avec Walid Mouallem, vice-Président du Conseil des ministres et Ministre syrien des Affaires étrangères et des Expatriés, Moscou, 30 août 2018.]

http://www.mid.ru/fr/foreign_policy/news/-/asset_publisher/cKNonkJE02Bw/content/id/3332488

Suite : IV. 143 – Des voies d’évacuation pour les civils ou des voies d’exfiltration pour les terroristes ?

Françoise Petitdemange
15 septembre 2018


2 réflexions sur “IV. 142 – Une conférence de presse russo-syrienne très instructive

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.