34. Les opposants incapables de construire l’avenir de la Libye

(Documentaire sur la Libye d’A. Vitkine, diffusé sur France 3, le 9 avril 2015. Analyse.)

XXXV 1 - Le polichinelle, le pitre, l'agent de la CIA, le caméléon - sur les 4, 3 sont sionistes

XXXIIII 1 - Les criminels de guerre, 2011

 

 

 

 

 

Sur ces images…
1) le polichinelle, le pitre, l’agent de la CIA et le caméléon ;
sur les quatre, trois se sont déclarés sionistes.
2) le pitre, l’agent de la CIA, le traître à son pays ; le polichinelle, le caméléon.

Les Libyens qui acclament le président français en reviendront… Voix off : « Septembre 2011. Lorsqu’il foule le sol libyen pour la troisième fois de sa vie, il n’est qu’un président débarrassé de son dictateur. » Cette phrase dit bien ce qu’il en est réellement : un assassinat avec préméditation… Les termes « débarrassé » et « son » indiquent à quel point le président Sarkozy est le commanditaire du crime commis sur Muammar Gaddhafi. Nicolas Sarkozy, en détruisant la Libye, en faisant massacrer le peuple libyen et tuer le Guide révolutionnaire, voulait, à n’en pas douter, se débarrasser, de surcroît, d’une dette ? Le traître à son pays, Moustapha Abdel Jalil, joue encore au petit monsieur, en accompagnant Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, Jean-David Lévitte… Plus pour très longtemps.

XXXV 3 - Une guerre coloniale, Libye, 2011


XXXVI 4 - Le peuple libyen regrette le drapeau vert de sa démocratie directe

 

 

 

 

1) Les nostalgiques d’un roi fantoche, collaborateur
des pays colonisateurs : France, Grande-Bretagne, Etats-Unis.
2) Le drapeau des rats.
La majorité du peuple libyen regrette le drapeau vert.

Les membres du CNT (Conseil National de Transition) bricolé par Polichinelle, qui, pour certains d’entre eux, s’étaient opposés au peuple libyen à partir de la création, le 2 mars 1977, de la JALPS (Jamahiriya Arabe Libyenne Populaire Socialiste), avaient émigré aux Etats-Unis – où ils avaient été pris en mains par la CIA pour préparer des attentats contre Muammar Gaddhafi, contre la population afin de déstabiliser le pays -, en Arabie Saoudite, en Grande-Bretagne… N’ayant en rien contribué au développement de leur pays natal (construction d’infrastructures : rues, routes, autoroutes, écoles, universités, hôpitaux, aéroports, bibliothèques ; bâtiments pour accueillir les superstructures : Congrès Populaires de Base, Comités Populaires de Base, Congrès Général du Peuple, ainsi que pour recevoir les délégations venant d’autres pays d’Afrique, mais aussi du monde entier ; construction de la Grande Rivière Artificielle ; acquisition, grâce à un apport de capitaux considérable du peuple libyen, d’un satellite au service de tout le continent africain), ils ne sont revenus que pour le détruire et le faire détruire. Ils jalousaient ce qu’ils voyaient comme une place à prendre : celle pourtant impossible à obtenir. Le titre de « Guide révolutionnaire » avait été accordé, par le peuple libyen, au seul Muammar Gaddhafi, en raison de l’évolution qu’il avait impulsée et qu’il continuait à impulser à la Libye, en accord constant avec la population. Seul le pouvoir intéresse les minus ! 

Suite : 35. Le fou, le dictateur Sarkozy… Pas le moindre mot pour les hommes, les femmes, les enfants tué(e)s sous les bombes, pour les handicapé(e)s à vie…

Françoise Petitdemange

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s