De Gaulle en instituteur pour garnements

Nous en étions resté(e)s au moment où, pour calmer les inquiétudes des députés, l’éventualité de la création d’un Comité consultatif constitutionnel avait été annoncée. Lorsqu’il entame, tard dans la soirée, la séance du 2 juin 1958 à l’Assemblée nationale plénière en présence d’un De Gaulle alerté par la façon bien à elle qu’a celle-ci de … Lire la suite De Gaulle en instituteur pour garnements

En route pour les arcanes du parlementarisme rationalisé

Dans sa séance du 13 août 1958, le Comité consultatif constitutionnel reçoit Michel Debré, garde des sceaux du gouvernement présidé par Charles de Gaulle, et principal promoteur de la Constitution en cours d’élaboration. En présence de ce personnage, dont chacun sait qu’il tient, par-dessus tout, à la stabilité gouvernementale, le député Bruyneel souhaite placer sous … Lire la suite En route pour les arcanes du parlementarisme rationalisé

Quand les « petites mains » se prennent à vouloir fabriquer une Constitution anticommuniste

« Pris en considération » et non pas rejeté d’office, l’article 2bis, dont le but est d’introduire, dans la Constitution de 1958 qui était alors en discussion devant le Comité consultatif constitutionnel, un dispositif permettant d’interdire le parti communiste, revient à l’occasion de la séance du 6 août 1958. Ses promoteurs lui ont fait subir une cure … Lire la suite Quand les « petites mains » se prennent à vouloir fabriquer une Constitution anticommuniste