Mikhaïl Gorbatchev : le balai et la serpillière…

Ainsi que nous l’avions vu précédemment, la vague internationale d’antisoviétisme qui s’est répandue à partir de la catastrophe de Tchernobyl (26 avril 1986) a permis à Mikhaïl Gorbatchev de s’engager dans une dynamique de rupture avec la direction collective qui caractérisait l’URSS depuis sa naissance. Je rappelle la phrase très significative d’Andreï Gratchev : « C’est dans … Lire la suite Mikhaïl Gorbatchev : le balai et la serpillière…

Mikhaïl Gorbatchev (1985-1986) : de trahisons en trahisons…

Si, en 1984, Margaret Thatcher s’était aussitôt précipitée aux États-Unis pour faire savoir à Ronald Reagan tout le bien qu’elle pensait de ce Mikhaïl Gorbatchev – encore un inconnu sur la scène internationale – qu’elle venait de recevoir très discrètement à Londres, qu’allait-il résulter de la première rencontre du même avec le président des États-Unis ? … Lire la suite Mikhaïl Gorbatchev (1985-1986) : de trahisons en trahisons…

Margaret Thatcher associée à la manœuvre Gorby-Raïssa : business as usual…

Nous avons appris, de Mikhaïl Gorbatchev et de son ancien conseiller et biographe Andreï Gratchev, qu’en décembre 1984, le premier avait profité de son voyage à Londres, à la tête d’une commission parlementaire, pour s’avancer en catimini sur un territoire qui n’était alors pas du tout le sien : celui de la politique étrangère. Mikhaïl Gorbatchev … Lire la suite Margaret Thatcher associée à la manœuvre Gorby-Raïssa : business as usual…

Comment Mikhaïl Gorbatchev s’est fait les dents, à l’étranger, contre son propre pays…

Reprenons le fil de la montée vers les sommets du pouvoir soviétique de Mikhaïl Gorbatchev, comme a pu la vivre Andreï Gratchev qui fut son conseiller avant de devenir son biographe… Petit retour vers la fin des années soixante-dix : « Au fur et à mesure que la gérontocratie au pouvoir déclinait [certains] responsables locaux devaient se … Lire la suite Comment Mikhaïl Gorbatchev s’est fait les dents, à l’étranger, contre son propre pays…

Quand Evguéni Primakov ne voulait pas comprendre ce que c’est que l’OTAN…

Au lendemain de la chute magistrale de Mikhaïl Gorbatchev (25 décembre 1991), Evguéni Primakov, passé désormais au service de Boris Eltsine, était devenu directeur des Services des renseignements extérieurs (SVR) de la Fédération de Russie. Il avait alors eu le temps – il y resterait jusqu’aux tout premiers jours de 1996 – de voir de … Lire la suite Quand Evguéni Primakov ne voulait pas comprendre ce que c’est que l’OTAN…

Evguéni Primakov, l’homme de toutes les avanies, avant qu’il ne renaisse un peu sous les traits de Vladimir Poutine

Nous avons vu Evguéni Primakov, joyeusement embarqué dans la remise en ordre de la doctrine marxiste-léniniste… Nous l’avons vu compagnon de route d’un Mikhaïl Gorbatchev tout occupé à plaire aux Occidentaux… Vladimir Poutine      –      Evguéni Primakov Le piège s’était ouvert sous les pas des hauts responsables de l’URSS. Mais Evguéni Primakov … Lire la suite Evguéni Primakov, l’homme de toutes les avanies, avant qu’il ne renaisse un peu sous les traits de Vladimir Poutine