Rien qu’une petite affaire de signature

Né en 1901, Jacques Lacan était donc le cadet de deux années de Jean Moulin (1899). Du point de vue générationnel, il paraît n’y avoir rien d’incongru à faire du premier le porteur, pour partie, du fardeau que l’Histoire de France aura attribué au second en le plaçant là où il était : à l’endroit du crime politique du siècle. Crime … Lire la suite Rien qu’une petite affaire de signature

De Gaulle : « Je les mettrai tous à la gamelle ! »

Un document de caractère public permet de situer la trajectoire politique suivie par Jean Moulin tout au long de ses années de résistance, y compris la période durant laquelle il a agi en liaison avec les républicains espagnols en sa qualité de chef de cabinet du ministre de l’Air du Front populaire : Pierre Cot, son ami. … Lire la suite De Gaulle : « Je les mettrai tous à la gamelle ! »

Rien qu’une petite affaire de signature

Dans la nuit du 17 au 18 juin 1940, le préfet Jean Moulin est gentiment occupé à se trancher la gorge : il ne s’agit pour lui que d’interdire à sa main d’apposer une signature au bas du document ignoble préparé par l’ennemi allemand. Cette main, pour autant qu’elle est encore dans la dépendance d’une volonté dont … Lire la suite Rien qu’une petite affaire de signature

Mussolini, Hitler, Franco : l’irrésistible envolée des pouvoirs exécutifs

Telle qu’elle a été organisée en 1940, la défaite de la France s’insérait dans une politique générale de destruction du parti et de l’influence communistes, et d’une mise au pas du pouvoir législatif envahi, peu à peu, par l’impact du suffrage universel, où le travail salarié – et tout particulièrement ouvrier – prenait une place … Lire la suite Mussolini, Hitler, Franco : l’irrésistible envolée des pouvoirs exécutifs

Comment le colonel Groussard a livré Paris en 1940

Tandis que Charles de Gaulle, sous-secrétaire d’État à la Guerre, était occupé à trouver en la personne du général Huntziger, fossoyeur du front à Sedan, un successeur à Weygand à la tête de l’ensemble des armées françaises, son ex-collègue de bureau, le colonel Groussard – dont nous avons vu que Jean Moulin le range parmi … Lire la suite Comment le colonel Groussard a livré Paris en 1940