Quand De Gaulle organisait le pourrissement du franc pour sauver les prévaricateurs

Reprenons la situation de la France à la veille de la démission de Charles de Gaulle, le 20 janvier 1946, de la présidence du Gouvernement provisoire. Il prend connaissance de la note que Michel Debré a rédigée pour lui : « Dans le courant de l’année 1946, et sans doute dès les premiers mois, nous subirons, non … Lire la suite Quand De Gaulle organisait le pourrissement du franc pour sauver les prévaricateurs

De Gaulle : « Je les mettrai tous à la gamelle ! »

Un document de caractère public permet de situer la trajectoire politique suivie par Jean Moulin tout au long de ses années de résistance, y compris la période durant laquelle il a agi en liaison avec les républicains espagnols en sa qualité de chef de cabinet du ministre de l’Air du Front populaire : Pierre Cot, son ami. … Lire la suite De Gaulle : « Je les mettrai tous à la gamelle ! »

Pourquoi De Gaulle a-t-il tout lâché devant ce « monstre » de Jean Monnet ?

Depuis qu’il avait agi en 1943, à Alger, avec le général Giraud contre les prétentions de Charles de Gaulle, Jean Monnet avait une très mauvaise opinion du chef de la France Libre. Ce qui rend d’autant plus stupéfiante la mesure prise à son profit le 3 janvier 1946 par le président du Gouvernement provisoire. C’est … Lire la suite Pourquoi De Gaulle a-t-il tout lâché devant ce « monstre » de Jean Monnet ?

3 janvier 1946 : De Gaulle installe Jean Monnet dans ses fonctions impériales

C’était ce que voulaient les États-Unis. Mais aussi la grande bourgeoisie française. De Gaulle l’avait donc fait : 17 jours plus tard, il démissionnait (20 janvier 1946). La preuve en est désormais établie : jamais la France ne s’est remise de cette décision qui reste, aujourd’hui encore, masquée aux yeux de nos concitoyens et concitoyennes. Ainsi, au-delà … Lire la suite 3 janvier 1946 : De Gaulle installe Jean Monnet dans ses fonctions impériales

Le joker de Charles de Gaulle : Jean Monnet, « créateur » de l’Europe

Nous en étions resté(e)s à Gaston Palewski, l’homme par qui la grande bourgeoisie française s’est trouvée initiée aux charmes cachés de Charles de Gaulle, et ceci, grâce à un patient travail qui aura commencé dès décembre 1934…, s’il faut en croire le témoignage de Michel Debré. Pour aller aussitôt à l’essentiel, disons que Gaston Palewski, … Lire la suite Le joker de Charles de Gaulle : Jean Monnet, « créateur » de l’Europe

Une éminence grise de Charles de Gaulle : Gaston Palewski

Selon Michel Debré, le « premier gaulliste par l’ancienneté » aura été Gaston Palewski. En effet, on peut dater son ralliement à De Gaulle du 5 décembre 1934. Gaston Palewski (1901-1984) Projetons-nous loin dans le temps… Resté célibataire presque toute sa vie, Gaston Palewski finirait par épouser, le 20 mars 1969, Helen-Violette de Talleyrand-Périgord (excusez du peu !), … Lire la suite Une éminence grise de Charles de Gaulle : Gaston Palewski

Pourquoi De Gaulle a-t-il tout lâché devant ce « monstre » de Jean Monnet ?

Depuis qu’il avait agi en 1943, à Alger, avec le général Giraud contre les prétentions de Charles de Gaulle, Jean Monnet avait une très mauvaise opinion du chef de la France Libre. Ce qui rend d’autant plus stupéfiante la mesure prise à son profit le 3 janvier 1946 par le président du Gouvernement provisoire. C’est … Lire la suite Pourquoi De Gaulle a-t-il tout lâché devant ce « monstre » de Jean Monnet ?

3 janvier 1946 : De Gaulle installe Jean Monnet dans ses fonctions impériales

C’était ce que voulaient les États-Unis. Mais aussi la grande bourgeoisie française. De Gaulle l’avait donc fait : 17 jours plus tard, il démissionnait (20 janvier 1946). La preuve en est désormais établie : jamais la France ne s’est remise de cette décision qui reste, aujourd’hui encore, masquée aux yeux de nos concitoyens et concitoyennes. Ainsi, au-delà … Lire la suite 3 janvier 1946 : De Gaulle installe Jean Monnet dans ses fonctions impériales

Une éminence grise de Charles de Gaulle : Gaston Palewski

Selon Michel Debré, le « premier gaulliste par l’ancienneté  » aura été Gaston Palewski. En effet, on peut dater son ralliement à De Gaulle du 5 décembre 1934. Gaston Palewski Projetons-nous loin dans le temps… Resté célibataire presque toute sa vie, Gaston Palewski finirait par épouser, le 20 mars 1969, Helen-Violette de Talleyrand-Périgord (excusez du peu !), amie … Lire la suite Une éminence grise de Charles de Gaulle : Gaston Palewski