3. Une France complètement à la dérive

3. Une France complètement à la dérive

C’est dans un contexte où chaque pays dit développé croit pouvoir relancer son économie, en arrachant par la force, à d’autres pays, ce qu’il n’a pas, que les guerres en Syrie et en Libye ont commencé en 2011.

La France est le pays de la désintégration politique, économique, humaine.

Les querelles de politicien(ne)s empêchent tout développement d’une pensée politique tournée vers la collectivité française, européenne, orientale, mais, aussi, mondiale.

L’économie capitaliste brise toutes les initiatives qui sont menées en dehors du champ d’exploitation de l’être humain par l’être humain.

Tout ce qui était-reste encore “social” est placé, progressivement mais irrémédiablement, sous le contrôle des capitaux privés. Santé, autoroutes, enseignement, électricité, eau, voies ferrées, poste, etc.

Le peuple français vit dans un contexte d’abrutissement général. Il est tellement soumis à tous les amusements qui lui sont proposés qu’il n’a plus le temps de penser. Et, donc, il regarde les guerres à la télévision… un divertissement comme un autre. Sans bouger de son fauteuil.

Pire, à chaque guerre que fait la France, il croit qu’il va en tirer quelque chose pour lui. Or, il ne fait que descendre… toujours plus bas. Les conséquences de la guerre faite par la France contre la Grande Jamahiriya Arabe Libyenne Populaire Socialiste le lui montrent pourtant tous les jours… Mais il ne veut pas regarder. Les chefs des États qui ont lancé les guerres contre l’Afghanistan, l’Irak, la Libye, la Syrie… fabriquent des migrant(e)s mais ce sujet est tabou. Il vaut mieux dire que les migrants fuient la misère de leurs pays : ainsi le peuple français est le peuple le plus heureux du monde, qui vit dans le pays des droits de l’homme… qu’il faut imposer partout avec des bombes.

L’humain, dans tout cela ? Il n’est plus rien depuis déjà longtemps. D’ailleurs, la GPA (Gestation Pour Autrui) se charge, dorénavant, de lui régler son compte définitivement, de lui enlever ce qui lui restait : une histoire biologique reliée à une histoire paternelle, maternelle, familiale… Ainsi, le bébé, produit par des cellules masculines d’un donneur anonyme, par des cellules féminines d’une donneuse anonyme, porté dans un ventre anonyme, ne sera plus que le produit de firmes privées, vendu à des individus ou à des couples qui, tôt ou tard, se lasseront de ce produit, dont ils sont devenus les propriétaires, mais qui ne les concerne pas.

Françoise Petitdemange
29 Mai-24 Juin 2018


3 réflexions sur “3. Une France complètement à la dérive

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.