Une France à refaire… si possible

A chacun(e) d'y contribuer

Que sera, demain, cette Allemagne conquérante qui est, aujourd’hui encore, celle de madame Angela Merkel ?

Comme l’analyse dialectique permet de le deviner, l’avenir d’un pays se dessine assez généralement dans ce que le présent « reconstruit » de ce qu’a pu être le passé, et ceci – à l’usage de sa classe dirigeante.

Dans le livre qu’il a publié en 1987 sous le titre « La guerre civile européenne », Ernst Nolte dénonçait cette charge, selon lui insupportable, qui aura lesté l’histoire de l’Allemagne postérieure aux faits et gestes d’un certain Adolf Hitler.Adolf Hitler

Le « mal » était-il interne à ce pays? Fallait-il pousser l’incrimination en direction de raisons historiques qui lui auraient été particulières parce que contenues entièrement dans le cercle étroit de la seule Histoire allemande?

Etait-ce donc – s’il faut oser utiliser ici une formule qui ne fait ordinairement que dénoncer une terrible indigence intellectuelle – une sorte de spécificité plus ou moins « génétique »?… Qu’il vaudra donc mieux faire retentir de façon, cette fois, véritablement satisfaisante en remarquant que toute « genèse » est aussi une histoire.

Avant d’en dire plus, laissons Ernst Nolte nous confier son désarroi du temps où il ne faisait encore qu’entamer le rude parcours de la réhabilitation et du ré-enchantement de… Hitler :
« Effectivement, l’histoire du début des années soixante faisait une très large place à Bismarck et à Guillaume II, toujours en rapport avec une question fondamentale : avaient-ils eu – et si oui dans quelle  mesure – une part de responsabilité dans la victoire de Hitler en 1933 et, par conséquent aussi, dans la catastrophe nationale de 1945? » (page 15)

Suite : Le mal secret de l’Allemagne hitlérienne, selon Ernst Nolte : la trouille

Michel J. Cuny


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :