La meute versaillaise de 1871… Un seul cri : la mort !

Du côté de Versailles, on multiplie les injures, les contre-vérités et les appels au meurtre. Le 6 mai 1871, Francisque Sarcey écrivait dans le Drapeau Tricolore : « Le siège de Paris, en suspendant tout travail, en allouant trente sous par jour aux gardes nationaux, pour jouer au bouchon sur les remparts… a développé leurs instincts … Lire la suite La meute versaillaise de 1871… Un seul cri : la mort !