De Gaulle, maître du ballet des aveugles et des fourbes

Le 1er juin 1958, De Gaulle, ayant achevé devant les députés son discours de demande d’investiture à la présidence du Conseil, s’est aussitôt échappé avant qu’aucune question ait pu lui être posée. Un peu plus tard dans la journée, la commission du suffrage universel de l’Assemblée nationale débat jusqu’au moment où l’un des ministres d’État, Pierre … Lire la suite De Gaulle, maître du ballet des aveugles et des fourbes