Par-delà la mort, Jean Moulin parle

De Gaulle ayant démissionné le 20 janvier 1946 de la présidence du Gouvernement provisoire, il est bientôt remplacé par le socialiste Félix Gouin, tandis que le Gouvernement ne subit que quelques retouches : il est toujours tripartite (PC, PS, MRP). L’Assemblée nationale constituante, où la gauche socialo-communiste est majoritaire (306 sièges sur 579), est occupée à … Lire la suite Par-delà la mort, Jean Moulin parle

Ayant introduit le loup dans la bergerie, De Gaulle démissionne

Dix-sept jours après avoir permis aux États-Unis – à travers la création du commissariat au Plan (3 janvier 1946) – de placer leur représentant officieux, Jean Monnet, à la console de commande de l’économie française, Charles de Gaulle a donc démissionné… Aussitôt les intérêts américains allaient s’engouffrer dans cette tâche d’organisation de la remise en … Lire la suite Ayant introduit le loup dans la bergerie, De Gaulle démissionne

1945 : Le parti communiste devient le premier parti de France

Au soir du vote du 21 octobre 1945, l’attelage référendum-élections-à-l’Assemblée-constituante mis au point, pour l’essentiel, par Jules Jeanneney sous l’autorité de Charles de Gaulle, a commencé à faire dévier la France d’un éventuel débouché institutionnel sur l’Assemblée unique, terreur des possédants depuis le temps de la Convention de 1793… Cette Assemblée constituante, très éloignée d’être … Lire la suite 1945 : Le parti communiste devient le premier parti de France