Mikhaïl Gorbatchev : le balai et la serpillière…

Ainsi que nous l’avions vu précédemment, la vague internationale d’antisoviétisme qui s’est répandue à partir de la catastrophe de Tchernobyl (26 avril 1986) a permis à Mikhaïl Gorbatchev de s’engager dans une dynamique de rupture avec la direction collective qui caractérisait l’URSS depuis sa naissance. Je rappelle la phrase très significative d’Andreï Gratchev : « C’est dans … Lire la suite Mikhaïl Gorbatchev : le balai et la serpillière…

1985 – Mikhaïl Gorbatchev se vend immédiatement aux Occidentaux

Devenu Secrétaire général du Comité central du Parti communiste d’Union soviétique (11 mars 1985), Mikhaïl Gorbatchev avait aussitôt fait le ménage au plus haut niveau de l’État soviétique, mais il lui restait impossible d’avoir les mains libres en politique étrangère tant que le vieux et très expérimenté Andreï Gromyko, la mémoire vivante de la diplomatie … Lire la suite 1985 – Mikhaïl Gorbatchev se vend immédiatement aux Occidentaux

Margaret Thatcher associée à la manœuvre Gorby-Raïssa : business as usual…

Nous avons appris, de Mikhaïl Gorbatchev et de son ancien conseiller et biographe Andreï Gratchev, qu’en décembre 1984, le premier avait profité de son voyage à Londres, à la tête d’une commission parlementaire, pour s’avancer en catimini sur un territoire qui n’était alors pas du tout le sien : celui de la politique étrangère. Mikhaïl Gorbatchev … Lire la suite Margaret Thatcher associée à la manœuvre Gorby-Raïssa : business as usual…