Septembre-octobre 1939 : à quel titre encabaner les communistes ?

Entrée le 3 septembre 1939 dans ce qui s’appellera plus tard « la drôle de guerre », la France de Daladier avait donc interdit le parti communiste, et l’ensemble de ses annexes, par décret paru le 27 septembre 1939. Plutôt que de se porter au secours de la Pologne, elle s’engouffrait, avec un certain enthousiasme, dans ce … Lire la suite Septembre-octobre 1939 : à quel titre encabaner les communistes ?