De la difficulté de fabriquer un faux procès au détriment de trente ou quarante députés communistes

La dérive pro-hitlérienne et antisoviétique du gouvernement mené par Édouard Daladier, alors que la France venait tout juste, avec la Grande-Bretagne, de déclarer la guerre à l’Allemagne, exigeait l’annihilation des députés communistes – 72 à l’origine – de la Chambre, puis de ceux d’entre eux qui, après la dissolution par décret de leur parti, avaient … Lire la suite De la difficulté de fabriquer un faux procès au détriment de trente ou quarante députés communistes