Ce qui sépare le parti du prolétariat ouvrier et paysan des oh ! et des ah ! de l’opinion publique

Pour remettre les pieds sur le sol de l’intelligence humaine de base, revenons à ce que Vladimir Ilitch Lénine écrivait en février-mai 1904 : « Devenu membre du Parti, je n’ai pas le droit d’invoquer uniquement une vague défiance, car ce serait ouvrir toute grande la porte à toutes les lubies et à toutes les extravagances des … Lire la suite Ce qui sépare le parti du prolétariat ouvrier et paysan des oh ! et des ah ! de l’opinion publique