Quand le parti communiste était le noyau dur à éliminer de la politique française

Reprenons l’article 2bis que MM. Bruyneel, Barrachin et Chardonnet voulaient insérer dans la nouvelle Constitution autour de laquelle s’affaire le Comité consultatif constitutionnel en sa séance du 1er août 1958 :  « La liberté d’opinion et d’expression est garantie à tous. Toutefois les associations et groupements politiques doivent s’inspirer de principes démocratiques et n’accepter aucune obédience étrangère. » (Volume … Lire la suite Quand le parti communiste était le noyau dur à éliminer de la politique française