De Gaulle

Depuis 1958, la Constitution de la Cinquième République organise la souveraineté au profit de l’Etat et, plus spécialement, de la personne qui est réputée en être le chef. En son temps, ce fut Charles de Gaulle.
Or, c’est précisément sur la très rigoureuse question de la souveraineté du peuple de France qu’est venue se briser la vie de Jean Moulin, créateur et premier président de ce Conseil National de la Résistance dont plus personne ne paraît savoir, aujourd’hui, qu’à compter du 27 mai 1943, il était l’organe souverain de la France résistante.
Quelles ont été les responsabilités de Charles de Gaulle et de son entourage dans cette mort plus qu’étrange ?
Mais qui était donc vraiment ce général-là ?

Clic suivant : 1940 – Une défaite très bien organisée 

Michel J. Cuny – Françoise Petitdemange

Publicités