Joseph Goebbels et Adolf Hitler, 1926-1930, à propos du socialisme et de l’URSS : « Je t’aime, moi non plus, au prix du sang »…

Nous rejoignons Joseph Goebbels dans sa nuit de cauchemar du 15 au 16 février 1926, tandis que le dernier discours d’Adolf Hitler venait de lui révéler que désormais, dans le nazisme, tout allait pencher du côté du nationalisme. Ainsi qu’il le notera dans son Journal :« Je ne desserre pratiquement pas les dents. Une nuit … Lire la suite Joseph Goebbels et Adolf Hitler, 1926-1930, à propos du socialisme et de l’URSS : « Je t’aime, moi non plus, au prix du sang »…

Joseph Goebbels attendant le discours d’Adolf Hitler du 15 juin 1925 : « Sera-t-il nationaliste ou socialiste ? »

Nous revenons vers Alfred Müller-Armack qui s’efforçait, en 1933, de soutenir la démarche politique du nouveau chancelier d’Allemagne, Adolf Hitler, en s’appuyant sur le grand personnage de l’époque, Benito Mussolini, qui avait mis en œuvre, dans son pays, une Charte du travail à visées constitutionnelles… Voici tout d’abord ce qu’il y trouve de remarquable :« Dans l’antithèse … Lire la suite Joseph Goebbels attendant le discours d’Adolf Hitler du 15 juin 1925 : « Sera-t-il nationaliste ou socialiste ? »